Jeux vidéo

eSport : il est Britannique, il a 18 ans et il est champion du monde virtuel de F1

Depuis samedi, c’est certain, Brendon Leigh a un peu moins la cuisine en tête mais beaucoup plus F1 2017, c’est une certitude. Ce jeune Britannique est devenu le premier vainqueur des Formula One eSport Series, qui se déroulaient sur la simulation officielle de Codemasters et dont la finale se déroulait en même temps (un jour avant pour être précis) et au même endroit que la conclusion sportive de F1, la vraie, celle-là.  De quoi continuer à associer, comme c’est le cas depuis de nombreux mois, le monde sportif et son pendant virtuel.

 

And here’s the #F1Esports winners being presented their trophies by Chase Carey…

Many congratulations to third place @SvenZSven, second place @FabDonoso99 and to the first ever F1Esports Champion @BrendonLeigh72! pic.twitter.com/SwApFgvPJP

– Formula 1® Game (@Formula1game) 26 novembre 2017

Un titre qui avait aussi une forme de sacré clin d’oeil pour Brendon Leigh, britannique donc on l’a dit, comme le champion du monde de F1 de la saison 2017 mais surtout fan dudit champion, Lewis Hamilton. Pour rafler la mise, c’est-à-dire 2 000 dollars de cash prize, des billets VIP pour le Grand Prix de son choix de la saison 2018, son avatar -comme personnage non jouable – dans le prochain F1, un statut d’Expert pour la prochaine saison esportive et une qualification assurée en demi-finales, Brendon a dû faire mieux que les 19 autres meilleurs pilotes du monde, réunis le temps d’un week-end et qualifiés au milieu des 60.000 participants de cette première édition.

 

Congratulations to Brendon Leigh, who is confirmed as the 2017 #F1Esports Series champion 👏

So how does it feel?@Formula1game @Gfinity pic.twitter.com/ipWCxNe9OG

– Formula 1 (@F1) 25 novembre 2017

 

La finale se déroulant sur trois courses, c’est sur la dernière – la deuxième avait été notamment remportée par le poulain de la team eSport de Fernando Alonso, FA G2 Logitech G, le Turc Cem Bolukbasi – que le Britannique a changé son destin.

Sur un dépassement, notamment, rédhibitoire pour le Chilien Fabrizio Donoso – qui a la particularité de courir sous les couleurs d’une structure française (limougeaude pour être précis), Real Championship -longtemps en course pour la victoire finale. C’est un Allemand, Sven Zurner, qui complète le podium.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Gameblog.fr

Publié le jeudi 30 novembre 2017 à 14:41, modifications jeudi 30 novembre 2017 à 12:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !