Divertissement

David Desclos : “écroué de rire”

MinuteNews a eu la chance d’assister, vendredi 28 avril au spectacle, aussi drôle qu’émouvant, de David Desclos le braqueur au grand cœur.

David Desclos ou le conteur du banditisme

C’est sur un rythme soutenu, que David Desclos notre braqueur reconverti en conteur, nous narre son incroyable histoire.

David nous fait vivre de manière haletante toute son expérience de braqueur au grand cœur.

En effet, on vit l’aventure avec lui, on ne respire plus, on suit avec passion sa course poursuite quand il s’évade ou encore son séjour en prison. Et bien sûr, on est ému quand il nous parle de Nora. Nora qui l’a attendu pendant 5 ans, Nora pour qui il a changé.

C’est sa vie qu’il partage avec nous, cette vie durant 16 ans d’un petit braqueur de Caen, spécialisé dans la neutralisation des systèmes d’alarme et l’ouverture des coffres forts. Et tout ça, sans armes.

Car on le sent david desclos est un gentil, un doux, qui aime les gens. Un bandit d’honneur.

C’est vraiment ce que l’on ressent quand on l’écoute : on a l’impression d’être avec un « pote ».

 

 

Une magnifique leçon de vie

Il y a seize ans de cela, David Desclos était condamné pour son « plus gros coup ». Après être passé par la case prison il est sur les planches du Petit Gymnase depuis le 2 mars dernier. Il raconte avec humour et talent son passé de délinquantDu braquage de banque, à la prison puis à la scène david Desclos nous offre une merveilleuse leçon d’humilité et de vie. Aucunes leçons de moral, juste un constat très juste sur sa vie d’avant. Il délivre ce message

choisissez le droit chemin, c’est le seul par lequel on ne se fait jamais attraper !

Il rajoute également,

Mais pendant la cavale, j’ai compris que je foutais ma vie en l’air. Le 27 janvier 2000, j’ai décidé de me rendre de moi-même au tribunal, le jour de mon jugement. Mais ils n’ont pas pris cela pour de la rédemption, mais bien pour un affront. J’ai pris huit ans, en appel. J’ai fait cinq ans, quatre en maison d’arrêt… Cinq ans à voir ma femme au parloir, je me suis fait passer pour fou, pour avoir davantage de temps de parloir, etc.

 

 

Des anecdotes croustillantes

On rit beaucoup, quand il nous raconte comment enlever des menottes ou encore comment échapper à la police aux péages, en passant par les champs. Il narre avec humour son séjour en hôpital psychiatrique ou il mime à merveilles le fou. On adore également encore ses relations avec ses co-détenus, entre autre “Grillon”. Mais il y a également tous ces personnages haut en couleur, tel le policier “babar”, son imitation des juges et du procureur ……On ne vous en dit pas plus…..

A 43 ans, David Desclos est sorti de la délinquance, il s’est marié et oui, avec Nora. Ils ont trois enfants.

 

Ce spectacle désopilant est produit par Stomy Bugsy, qui nous promet une suite, car oui, il y aura bien une suite : Le parcours du bandit, David Desclos ne s’arrête pas là !!!

Surtout allez le voir au théatre du gymnase dans cette salle si conviviale, Marie-Bell, Il sera encore là jusqu’au 27 mai.

Vous pourrez également le retrouver le 28 juin à Cergy, où il jouera devant de jeunes délinquants de 14 à 18 ans pour leur faire partager cette tranche de vie. Mais aussi, pour leur montrer qu’il n’y a pas de fatalités, que l’on peut changer !

 

 

Théâtre du Gymnase Marie-Bell, Paris

Publié le mardi 2 mai 2017 à 10:40, modifications mardi 2 mai 2017 à 13:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !