Culture

Zaha Hadid : L’architecte des courbes est décédée

Non seulement Zaha Hadid fut la première femme reconnue pour ses talents d’ingénieure en bâtiment, mais elle fut, également, l’une des architectes les plus célèbres et courtisées du monde de l’urbanisme.

C’est avec une grande tristesse que Zaha Hadid Architects confirme que Zaha Hadid est décédée subitement à Miami tôt ce matin. Elle souffrait d’une bronchite contractée plus tôt cette semaine et a eu une crise cardiaque pendant son traitement à l’hôpital

a indiqué son cabinet dans un communiqué, ce jeudi 31 mars.

Décédée à l’âge de 65 ans, Zaha Hadid fut la première femme (et la seule à ce jour) à recevoir le Prix Pritzker (considéré comme le prix Nobel des architectes), mais elle fut également la première femme à remporter la prestigieuse médaille d’or royale pour l’architecture en 2015, après Jean Nouvel, Franck Gehry ou Oscar Niemeyer.

Autant de récompenses prestigieuses pour cette architecte, née à Bagdad en 1950, qui n’avait quasiment rien construit jusqu’à la fin des années 90.

L’architecture de Zaha Hadid était en dehors de tous les schémas traditionnels. Elle s’inspirait des morphologies de la nature et par dessus tout, elle tenait à éviter les angles droits dans ses réalisations.

Néo futuriste, Zaha Hadid définissait son travail par des formes courbes et des structures allongées, des points de perspective multiples et une géométrie fragmentée :

Travaillant avec son associé Patrik Schumacher, Zaha Hadid s’intéressait aux relations entre l’architecture, les paysages et la géologie, qu’elle a associés dans l’exercice de son métier avec des technologies innovantes, ce qui se traduisait souvent par des formes architecturales inattendues et dynamiques

Cette plantureuse brune ne laissait personne indifférent et avait réussi à trouver son public. Souvent controversée pour ses projets parfois impossible à réaliser, Zaha Hadid avait, malgré toutes les critiques, fait son entrée au panthéon des célébrités internationales pour ses architectures incroyables.

Ainsi, parmi ses réalisations les plus spectaculaires on compte

la Tour CGM à Marseille

tour cgm

le Centre Culturel de Bakou en Azerbaïdjan

centre culturel bakou

le MAXXI bulding (musée d’Art Contemporain) à Rome.

le maxxi

Créatrice de la piscine des Jeux Olympiques de Londres en 2012, Zaha Hadid devait superviser la construction du stade olympique pour les J.O. de Tokyo en 2020, mais son projet, jugé trop onéreux et spectaculaire, a été abandonné.

 

 

Publié le vendredi 1 avril 2016 à 11:28, modifications vendredi 1 avril 2016 à 10:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !