Culture

Simone Veil et son époux entreront au Panthéon le 1er juillet

Simone Veil, sera la cinquième femme à entrer au Panthéon, aux côtés de son époux.

Simone Veil fera son entrée au Panthéon le 1er juillet prochain. Soit, un an après son décès le 30 juin 2017, à l’âge de 89 ans. C’est le Palais de l’Elysée qui a donné l’information ce lundi 19 février.

Comme annoncé lors de l’hommage national aux Invalides le 5 juillet 2017, l’ancienne ministre de la santé reposera aux côtés de son époux, Antoine Veil.

Inhumée dans la crypte du Panthéon

Rescapée de la Shoah, elle fut l’une des rares femmes engagées en politique dans les années 1970. Une période qui la vit notamment œuvrer à la légalisation de l’avortement en France. Membre du Conseil constitutionnel puis de l’Académie française, Simone Veil a inspiré le respect de la classe politique, jusque chez ses adversaires.

Ainsi, l’annonce de l’entrée de Simone Veil au Panthéon avait été faite le 5 juillet par Emmanuel Macron au cours de l’hommage solennel rendu dans la Cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides à Paris. Une décision prise, « en accord avec la famille », afin de témoigner de

L’immense remerciement du peuple français à l’un de ses enfants tant aimés. Dont l’exemple, lui, ne nous quittera jamais.

Avait alors déclaré le chef de l’Etat.

La dépouille de Simone Veil avait ensuite été inhumée au cimetière du Montparnasse.

Le Centre des monuments nationaux (CMN) a lancé un appel d’offre pour l’organisation de la cérémonie du Panthéon, a précisé l’Élysée. Se basant sur le document du CMN, les cercueils des époux Veil seront déposés sur le parvis du Panthéon.

Après avoir passé la nuit dans la nef. Veillés par la Garde républicaine, ils seront inhumés dans le caveau dédié situé dans la crypte du Panthéon.

5ème femme au Panthéon

Parmi les 80 personnalités du Panthéon figurent des politiques, des écrivains, des scientifiques, quelques religieux et beaucoup de militaires. Toutefois, seules quatre femmes y reposent pour l’instant. Sophie Berthelot, distinguée « en hommage à sa vertu conjugale ». Elle y fut enterrée avec son mari le chimiste et homme politique Marcelin Berthelot en 1907. Les cendres de Marie Curie y ont été transférées en 1995 avec celles de son époux Pierre, avec qui elle partage le prix Nobel de Physique. En 2015, elles ont été rejointes par Germaine Tillion, résistante et ethnologue. Et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, également résistante française.

La cérémonie devrait se tenir à l’extérieur du Panthéon. Et revenir sur les grandes heures de la vie de celle qui fut ministre de la santé sous Valéry Giscard d’Estaing. L’hommage doit aussi reprendre le thème de l’engagement européen de Simone Veil, ancienne présidente du parlement européen, et évoquer la Shoah, à laquelle elle avait survécu mais qui avait emporté ses parents et son frère.

Antoine Veil était quant à lui haut-fonctionnaire, entrepreneur et homme politique. C’est en sa qualité d’époux qu’il ira reposer sous la célèbre place parisienne.

 

Publié le mardi 20 février 2018 à 10:51, modifications mardi 20 février 2018 à 10:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !