Culture

Philip Roth, l’un des plus grands écrivains américains, est décédé

Les medias américains ont annoncé le décès de Philip Roth. L’écrivain américain avait reçu de nombreux prix prestigieux dont le prix Pulitzer, en 1998. Le prix Nobel de littérature lui a cependant toujours échappé.

L’écrivain américain Philippe Roth est mort à l’âge de 85 ans, six ans après avoir arrêté l’écriture. Sa mort a été annoncée mardi 22 mai dans la soirée par plusieurs médias américains, dont le New York Times et le magazine The New Yorker.

30 romans et édité dans la Pléiade

Philip Roth était notamment l’auteur de La Tache ou Le complot contre l’Amérique. Mais, c’est le livre Portnoy et son complexe qui l’avait révélé au grand public en 1969. À l’époque, l’ouvrage avait fait scandale. En effet, il avait imaginé la confession d’un homme souffrant de pulsions sexuelles et obsédé par sa judéité, sa mère et l’Amérique. Des représentants de la communauté juive avaient alors jugé ce livre antisémite. D’autres avaient dénoncé de la pornographie pure et simple.

Quoiqu’il en soit, ce petit-fils d’immigrés juifs d’Europe de l’Est, a écrit, debout à son pupitre, près de 30 romans. Qu’il s’agisse de récits provocateurs des mœurs de la petite bourgeoisie juive américaine, de satires politiques, de réflexions sur le poids de l’Histoire ou sur le vieillissement, ses œuvres oscillent presque toujours entre autobiographie et fiction. Ainsi, sa description acérée de la société américaine a fait de lui une figure majeure de la littérature d’après-guerre. Fait remarquable, il a été le seul écrivain vivant dont l’oeuvre fut éditée par la Library of America. En France, il a également été édité dans la prestigieuse collection de La Pléiade.

Retraité depuis 2012

S’il n’a jamais remporté le Prix Nobel de littérature, Philip Roth a en revanche reçu toutes les plus belles distinctions américaines. Ainsi, il pouvait compter deux National Book Awards, autant de National Book Critics Circle awards. Trois fois le prix Faulkner. En outre, en 2001, Philip Roth avait reçu le Prix Franz Kafka pour l’ensemble de son œuvre. Il a également été fait Commandeur de la Légion d’Honneur. Et a été récompensé aux quatre coins du monde pour sa contribution à la littérature.

Régulièrement salué comme le plus grand écrivain américain de son époque, il avait pourtant annoncé sa décision d’arrêter d’écrire en 2012. Il avait expliqué qu’il n’avait plus l’énergie de gérer la frustration qui accompagne la création littéraire. Une décision qu’il justifiait encore ces dernières années :

Raconter des histoires, cette chose qui m’a été si précieuse durant toute mon existence, n’est plus au cœur de ma vie. C’est étrange. Jamais je n’aurais imaginé qu’une chose pareille puisse m’arriver

Avait-il ainsi relaté dans les colonnes de Libération en septembre 2017.

Publié le mercredi 23 mai 2018 à 8:36, modifications mercredi 23 mai 2018 à 8:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !