Culture

Le nom du producteur Harvey Weinstein retiré des planches de Deauville

Le maire de Deauville, Philippe Augier, a annoncé que le nom d’Harvey Weinstein allait être retiré des célèbres cabines de plage, situées sur le front de mer de la station balnéaire immortalisée par Claude Lelouch dans son chef-d’œuvre « Un homme et une femme », en 1966.

Alors que les accusations et les révélations se multiplient dans l’affaire Harvey Weinstein, le choix d’une municipalité en France vient de créer une onde de choc dans la sphère culturelle. La ville de Deauville, qui célèbre chaque année le cinéma américain à travers un festival de cinéma en septembre, a pris une décision symbolique.

L’information a été dévoilée dans la journée de lundi. Le maire de Deauville, Philippe Augier, s’est confié auprès de France Bleu Normandie. Il a précisé que le nom du producteur américain, accusé de viols et de harcèlement sexuel, allait être effacé des traditionnelles cabines et planches de la ville du Calvados. Les noms de légendes hollywoodiennes et du cinéma international sont effectivement inscrits sur des rambardes qui séparent les cabines le long de la plage.

J’ai demandé à nos services de supprimer le nom d’Harvey Weinstein. Il y avait une cabine qui portait le nom de son frère et du sien. On va garder la cabine portant le nom de « Bob » [Robert] Weinstein, mais Harvey va disparaître. Bob a d’ailleurs eu le courage de sortir son frère de la société qu’ils dirigeaient en commun, et je trouve ça assez courageux.

Le nom du producteur Harvey Weinstein retiré des cabines de Deauville

Philippe Augier a tenu à associer sa ville « à toutes les luttes contre tous les harcèlements de toute forme et toutes les violences faites aux femmes. Cette ville a toujours été pour le paritarisme, la valorisation de tout ce que font les femmes dans la société, et il n’y a aucune raison qu’elles soient aussi peu respectées par ces harceleurs et par toutes ces violences. » Deauvillle célèbre le cinéma américain depuis 1975. Ce Festival, très prisé en septembre, réserve de belles surprises chaque année pour les cinéphiles. Les festivaliers ont l’opportunité, tous les ans, d’approcher des légendes d’Hollywood à l’occasion d’avant-premières ou lors de rétrospectives.

La réaction d’Albert Dupontel

L’affaire Harvey Weinstein a donc eu pour conséquence de libérer la parole dans le milieu artistique. Les témoignages de femmes ayant été victimes de harcèlement ou d’agressions sexuelles se succèdent.

Des personnalités majeures du cinéma français viennent d’ailleurs de réagir ces dernières heures. Le cinéaste et comédien Albert Dupontel s’est confié à la rédaction du Parisien. Le réalisateur d’Au Revoir Là-Haut reste effaré par cette affaire et dénonce l’hypocrisie à Hollywood sur ce scandale.

Même moi, depuis le quatorzième sous-sol où je vis dans la société du spectacle, j’étais au courant ! Et aujourd’hui les grands de ce monde se drapent dans leur dignité en disant : « Mon Dieu ! je ne savais pas… ». Comment moi, petit artiste français, je pouvais le savoir et eux non ? C’est vrai quoi ! Voilà vingt ou trente ans que ça dure et tout d’un coup tout le monde crie au scandale ? Le mec a dû perdre de son pouvoir à Hollywood et tout le monde lui tombe dessus. C’est un monde de masques qui est tombé. Voyez Hillary Clinton qui dit: « C’est lamentable ». Et Obama ? Il ne savait rien non plus ? Ils n’avaient qu’à m’appeler !

Le soutien de Marion Cotillard aux nombreuses victimes

La comédienne Marion Cotillard, qui a percé à Hollywood, avec notamment son Oscar pour le rôle d’Edith Piaf dans La Môme, vient de publier un message sur son compte Instagram. Marion Cotillard a d’ailleurs travaillé avec Harvey Weinstein à l’occasion des films Nine et MacBeth.

J’ai été confrontée à des prédateurs plus d’une fois dans ma carrière. Heureusement, toutes les courageuses femmes qui ont parlé ouvrent un nouveau chapitre. J’ai beaucoup de respect pour elles et je les soutiens de tout mon cœur. Il est temps de dévoiler et détruire un système abominable. Il est temps que nous, femmes et hommes, dénoncions cela à haute voix pour créer un changement profond et que ces choses terrifiantes ne se produisent plus jamais. Ce qui se passe aujourd’hui est très important. Pour tout le monde. Pour Harvey Weinstein. Il doit affronter ce qu’il a fait pendant trop longtemps et a besoin de comprendre qu’il est malade et criminel et qu’il doit s’excuser. J’espère que cela l’aidera à devenir une meilleure personne. Espérons que cela dissuade d’autres d’agir impunément. Le pouvoir n’autorise pas le crime.

 

Les suites de l’affaire Weinstein

Après le scandale autour de leur cofondateur, les studios de production Weinstein pourraient ainsi bientôt être vendus. Un communiqué a été publié par le studio.

L’entreprise est entrée dans une période de négociation avec Colony Capital sur une possible vente de tous ses actifs ou une partie importante de ses biens.

Des poursuites judiciaires ont officiellement été engagées jeudi dernier à l’encontre d’Harvey Weinstein. De nombreuses actrices (notamment Angelina Jolie, Asia Argento et les Françaises Léa Seydoux, Emma de Caunes et Florence Darel) l’accusent de harcèlement sexuel, d’agression sexuelle ou de viol. Ce dimanche, Emmanuel Macron a annoncé que des démarches avaient été lancées afin de priver Harvey Weinstein de sa Légion d’honneur.

Publié le mardi 17 octobre 2017 à 12:14, modifications mardi 17 octobre 2017 à 12:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !