Culture

Jean-Pierre Elkabbach écarté de la matinale d’Europe 1

Des audiences en berne

Sur fond de mauvaises audiences, Europe 1 a décidé de retirer à Jean-Pierre Elkabbach son interview matinale qu’il animait depuis 1996. Il restera néanmoins présent sur la grille du week-end.

C’est un véritable séisme dans le monde des médias. Jean-Pierre Elkabbach n’assurera plus l’interview politique du matin sur Europe 1 à compter du 2 janvier 2017

Selon un communiqué de la station, publié lundi 12 décembre, le journaliste, âgé de 79 ans, sera remplacé par Fabien Namias. Ce dernier était jusqu’alors le directeur de l’information de la radio du groupe Lagardère.

Celui-ci va donc céder cette fonction à Richard Lenormand, le directeur général du pôle radios/télévisions de Lagardère Active.

Des petits ajustements…

Ecarté de ce créneau d’audience stratégique, Jean-Pierre Elkabbach ne va pas, pour autant, disparaître de l’antenne d’Europe 1. En effet, dès la rentrée il sera chargé de l’interview à 8h20 les samedi et dimanche. De plus, il continuera d’animer Le Grand Rendez-vous le dimanche à 10 heures.

Ainsi, Jean-Pierre Elkabbach qui tient depuis 1996 l’interview politique matinale, semble avoir fait les frais de sa malheureuse prestation au troisième débat de la primaire de la droite le 17 novembre.

Cette mise en retrait est la conséquence du renouvellement nécessaire de la matinale.

A commenté un responsable d’Europe 1.

On voit bien au niveau politique qu’il y a une demande de renouveau dans l’opinion et que la société change.

Son éviction de l’interview politique quotidienne marque donc la fin d’une époque. En effet, le journaliste, qui fut aussi patron de radio et de télévision, faisait partie du le paysage médiatique et politique depuis les années 1970. Il a interviewé tous les grandes personnalités de ces dernières années. De Yasser Arafat, Gorbatchev, Nelson Mandela, Fidel Castro, ou encore Bill Clinton, George Bush, en passant par Vladimir Poutine…

Enfin, alors que Denis Olivennes conserve la présidence d’Europe 1, il a demandé à ses troupes de lui proposer des changements, notamment pour La Matinale et les après-midi. Deux créneaux aux audiences en berne depuis le départ de Laurent Ruquier sur RTL. Egalement après l’éviction à la rentrée de Jean-Marc Morandini qui animait la tranche 9 heures-12 heures.

Depuis quelques mois, Europe 1 ne cesse de cumuler des records négatifs. Or, vendredi, les chiffres intermédiaires de Médiamétrie ont laissé entrevoir un nouveau fiasco pour janvier.

Publié le mardi 13 décembre 2016 à 10:22, modifications mardi 13 décembre 2016 à 7:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !