Culture

#BalanceTonPorc : James Toback est accusé de harcèlement sexuel par 38 femmes

Le réalisateur proposait à des jeunes femmes la célébrité en échange d'une audition

Le réalisateur hollywoodien James Toback est accusé de harcèlement sexuel par 38 femmes.

Un nouveau scandale sexuel secoue Hollywood après l’affaire Harvey Weinstein. James Toback, réalisateur de “Mélodie pour un tueur”, est accusé de harcèlement sexuel par plus de trente femmes qui se sont confiées au Los Angeles Times.

Après Harvey Weinstein, une personnalité d’Hollywood fait elle aussi face à des accusations de harcèlement sexuel. Les témoignages de 38 femmes contre James Toback ont en effet émergé à travers une enquête du Los Angeles Times.

Le cinéaste hollywoodien âgé de 72 ans est célèbre pour avoir réalisé Mélodie pour un tueur. James Toback a également travaillé en tant que scénariste, notamment sur le drame Bugsy de Barry Levinson pour lequel il fut nommé à l’Oscar en 1991. Comme Harvey Weinstein, James Toback était donc une personnalité établie depuis plusieurs décennies à Hollywood.

De nombreuses femmes terrorisées par les auditions de James Toback

Les témoignages rapportés par le Los Angeles Times proviennent d’anonymes, de comédiennes ainsi que de journalistes. 38 femmes accusent James Toback de harcèlement sexuel. D’après leurs témoignages, le cinéaste aurait usé de sa notoriété à Hollywood pour les attirer.

Le réalisateur leur aurait promis un rôle en échange d’une audition dans des lieux privés ou des chambres d’hôtel. Les jeunes femmes auraient ensuite découvert un prédateur sexuel lors de ces rencontres. James Toback aurait en effet enchaîné les avances particulièrement insistantes. Le cinéaste aurait également fait de nombreuses allusions sexuelles et aurait touché certaines femmes sans leur consentement.

Le Los Angeles Times explique que James Toback se serait masturbé devant certaines femmes. Il aurait même été jusqu’à éjaculer devant elles. L’actrice Adrienne LaValley a notamment déclaré à ce sujet :

C’était en 2008 lors d’un rendez-vous avec James Toback dans une chambre d’hôtel. Il s’est frotté contre mon entrejambe et a éjaculé dans son pantalon lorsque je l’ai repoussé. J’avais l’impression d’être une prostituée, j’ai ressenti une immense déception vis-à-vis de moi-même, de mes parents, de mes amis. Je ne pouvais raconter ça à personne

La comédienne Louise Post a par ailleurs affirmé au Los Angeles Times :

Il m’a dit qu’il n’aimerait rien de plus que de se masturber en me regardant dans les yeux

Au moment où les accusations contre Harvey Weinstein ont émergé, des internautes avaient rapidement évoqué le nom de James Toback sur les réseaux sociaux. Des témoignages de femmes déclarant que le cinéaste les avait approchées avaient notamment été partagées sur Twitter.

Contacté par Los Angeles Times, James Toback a nié ces accusations. Le réalisateur a assuré n’avoir jamais rencontré les 38 femmes l’accusant de harcèlement sexuel ou ne pas s’en souvenir.

Publié le mardi 24 octobre 2017 à 17:45, modifications jeudi 26 octobre 2017 à 10:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !