Culture

Un grand concert républicain contre le Front National organisé place de la République le jeudi 4 mai

« Face à la haine, Face à Le Pen, la République réplique »

Alors que beaucoup d’observateurs s’étonnent de la faible mobilisation dans les rues à travers l’Hexagone face à l’arrivée du Front National au second tour de l’élection présidentielle en comparaison avec les foules impressionnantes suite à l’électrochoc du 21 avril 2002, un grand événement culturel et politique va se dérouler le jeudi 4 mai en plein cœur de la capitale. Trois associations organisent un concert événement à Paris sur le site de la place de la République.

Après les déclarations de nombreuses personnalités de la vie publique et culturelle qui se sont alarmées de la présence du Front National au second tour de l’élection présidentielle, des associations ont donc décidé d’organiser un grand concert militant pour faire barrage au FN avant le vote de dimanche prochain.

Un concert républicain pour faire barrage au FN

L’UEJF, la FAGE et SOS Racisme vont ainsi organiser cette soirée événement le jeudi 4 mai à Paris. Cette manifestation culturelle se déroulera sur un lieu hautement symbolique : la place de la République. Le concert devrait débuter dès 18h et s’achever aux alentours de minuit.

Les trois associations ont d’ailleurs publié un communiqué à l’occasion de ce concert de jeudi. Même si l’événement sera festif, les mots utilisés sont graves et à la hauteur des enjeux.  Le concert se déroule en effet à quelques jours seulement du second tour de l’élection présidentielle. L’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et du Front National est considérée comme une menace grave et sérieuse pour les libertés individuelles et pour les droits fondamentaux par ces trois associations.

Le 23 avril 2017, Marine Le Pen, candidate du Front National accède au second tour avec 22 % des voix. En 2002, les citoyens français avaient su se mobiliser pour empêcher l’arrivée au pouvoir du FN. Alors que trop de jeunes se sont une nouvelle fois abstenus ou tournés vers Marine Le Pen, nos organisations réaffirment leur attachement aux valeurs républicaines et à faire barrage à l’extrême-droite. Le monde antiraciste, la jeunesse et les étudiants refusant de se résoudre à un avenir basé sur le repli sur soi, s’engage et invite le monde culturel, artistique et intellectuel à se mobiliser contre l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir. Nous appelons à la constitution du front républicain et c’est pourquoi nous appelons à voter pour le candidat républicain Emmanuel Macron et à faire barrage dans les urnes au Front National au second tour de l’élection présidentielle.

Une pléiade de stars et d’artistes engagés contre la menace du Front National

De nombreux artistes et des personnalités se produiront donc sur scène ce jeudi, place de la République. Les principales têtes d’affiche risquent de plaire à la jeunesse parisienne. Les Naïve New Beaters, Camille Bazbaz, les Wampas, Tété, FFF ou bien encore Pete Doherty vont faire chavirer les foules. Les rappeurs Mokobé et Passi sont également annoncés. L’humoriste Gerald Dahan, Laura Mayne, The AFM, Flavia Coelho, Gaspard Royant, Carmen Maria Vega, Jacob Desvarieux de Kassav, Zaza Fournier, HK ainsi que le groupe Bab El West viennent compléter la programmation très éclectique de cette manifestation culturelle exceptionnelle digne d’un festival réputé.

Les artistes interpréteront chacun quelques chansons de leur répertoire. Ils risquent également d’adresser des discours forts pour dénoncer et critiquer le programme et les idées du Front National. Les artistes vont également appeler les jeunes et l’assistance toute entière à aller voter massivement dimanche prochain.

Une mobilisation primordiale face à la menace de l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite

Une campagne indécise, la fin du front républicain, le débat télévisé du 3 mai, l’abstention massive, le vote blanc, les récentes consignes du mouvement de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon et le pont du 8 mai font craindre un scénario catastrophe pour beaucoup de républicains et de démocrates avec l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen dimanche soir.

Le message des trois collectifs tend à souligner la diversité, la richesse et la beauté de la société française. Un nouvel exemple du “vivre ensemble” devrait donc être donné avec ce grand concert festif.

Nous invitons tous les citoyens français à rejoindre ce concert pour montrer que le visage de la France est fraternel et attaché aux valeurs républicaines.

L’intégralité du communiqué publié par L’UEJF, la FAGE et SOS Racisme témoigne de la gravité de l’instant. Cette période de l’entre-deux-tours est très indécise. Les partis “traditionnels” n’étant pas qualifiés au second tour, la possibilité de voir Marine Le Pen à l’Elysée est importante.

Les déclarations choc et engagées des dirigeants de SOS Racisme, de la FAGE et de l’UEJF

Les présidents des associations co-organisatrices du concert ont donc tenu à adresser un message fort à la jeunesse et aux citoyens. Leur communiqué et cette grande manifestation culturelle sont deux démarches fortes. L’objectif affiché est ainsi clairement de faire barrage au Front National.

Les mots très forts de Dominique Sopo, président de SOS Racisme

Le Front national est le seul parti de notre République qui soit fondé sur le racisme, l’antisémitisme et l’opposition aux valeurs de la démocratie. Dans deux semaines, chacun doit se mobiliser pour apporter sa voix à Emmanuel Macron et ainsi administrer une correction électorale à Marine Le Pen, candidate de la haine et du repli.

Le message de Jimmy Losfeld, président de la FAGE (la Fédération des Associations Générales Etudiantes)

Notre conscience citoyenne nous engage à ne pas rester passif face à la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle. Profondément attaché à l’Europe, à la République et à ses valeurs universelles, nous nous mobiliserons massivement pour battre le Front National et l’obscurantisme qu’il inspire.

L’appel de Sacha Ghozlan, le président de l’UEJF (L’Union des Etudiants Juifs de France)

Nous appelons la société civile, les artistes et les candidats à l’élection présidentielle à se mobiliser pour faire barrage à l’extrême-droite pétainiste de Marine Le Pen et du Front National le 7 mai. Face à ceux qui prônent la haine, la xénophobie, le révisionnisme, le racisme et l’antisémitisme, reconstituons le Front Républicain et faisons vivre les valeurs républicaines.

La soirée du jeudi 4 mai s’annonce donc festive, militante et politique sur la place de la République. La sécurité aux abords du concert risque d’être renforcée. En pleine période d’état d’urgence, la menace terroriste s’est malheureusement invitée dans la campagne présidentielle 2017. Les autorités craignent également des débordements provoqués par des groupuscules d’extrême droite. Fort heureusement, la musique adoucit les mœurs !

Publié le mercredi 3 mai 2017 à 11:43, modifications mercredi 3 mai 2017 à 10:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !