Culture

Fêtes de Bayonne : plus d’un million de visiteurs pour l’édition 2017

Les Fêtes de Bayonne, l’un des plus grands rassemblements populaires au monde, se sont achevées dimanche soir. Catherine Séguin, la sous-préfète de Bayonne, a indiqué que les festivités s’étaient déroulées « dans un bon climat ». La manifestation culturelle et populaire a attiré cette année plus d’un million de visiteurs.

Bayonne a revêtu ses habits de fête en rouge et blanc pendant cinq jours et cinq nuits du 26 au 30 juillet. Cette fête populaire et gratuite avait connu une terrible baisse de 20 % de sa fréquentation en 2016. Ce net recul était notamment lié à la crainte sur la sécurité en ville. Les festivités en 2016 n’avaient pas été annulées malgré l’attentat de Nice le 14 juillet. L’édition 2017 des Fêtes de Bayonne a connu une affluence impressionnante.

Bilan positif sur le plan sécuritaire

Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray, s’est exprimé devant la presse sur le bilan de ce cru 2017.

Nous sommes vraisemblablement à plus d’un million de festayres [fêtards, en gascon] sur cinq jours.

Cette année encore, un dispositif de sécurité exceptionnel avait été mis en place par les autorités. Aucun accident grave n’a été constaté fort heureusement durant ces cinq jours. Catherine Séguin, la sous-préfète de Bayonne, s’est félicitée de ce bilan positif sur le plan sécuritaire. Le nombre d’infractions constatées est en baisse. La population semblait donc plus disciplinée que lors de précédentes éditions.

Je pense que le festayre a eu un comportement de meilleure qualité que les années antérieures.

Des Fêtes de Bayonne 2017 en toute tranquillité ?

Plus d’un millier d’agents de l’État ont été déployés quotidiennement pour assurer la sécurité. Des contrôles dans les gares par la Police aux Frontières (PAF) ont été effectués dans près de soixante trains. Les gendarmes ont procédé à de multiples contrôles routiers également.

Dans le périmètre des festivités, la police a procédé à trente-sept interpellations et trente gardes à vue selon des informations du Figaro. Les sapeurs-pompiers ont effectué trois cent trente-sept interventions. Plus de mille cinq cent personnes ont été prises en charge par le Samu durant ces cinq jours de fêtes. Le procureur de la République de Bayonne, Samuel Vuelta-Simon, a noté une baisse du nombre de mineurs concernés par ces interventions : 6 % contre 10 % l’an dernier.

Le programme très chargé des fêtes alternait entre animations musicales et sportives, dégustations en tous genres, défilés de chars et autres célébrations de la culture basque. L’édition 2018 pourrait faire grincer des dents. Des rumeurs évoquent la possibilité de faire payer la participation aux Fêtes afin de réguler les entrées et de juguler les débordements.

Publié le jeudi 3 août 2017 à 19:04, modifications jeudi 3 août 2017 à 17:51

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top