Culture

Egypte : Exposition au musée du Caire de la mystérieuse “Momie hurlante”.

Des analyses ADN ont confirmé son identité

L’histoire ne précise pas si le pharaon Ramsès III a été assassiné..

Depuis cette semaine, les visiteurs du musée Égyptien du Caire peuvent voir une étrange momie hurlante au visage tordue d’une douleur qui semble indiquer que celle-ci ne connait pas de repos. Exceptionnellement présentée au public, elle montre un visage qui transparaît l’effroi dont la bouche ouverte semble hurler de douleur depuis des milliers d’années. : “Je les maudis tous, parce que j’ail mal !”.

Les analyses ADN ont confirmé son identité

Maudite soit-elle, cette momie est l’un des fils du pharaon Ramsès III. D’après le ministère égyptien des antiquités, cette momie dont on ignorait l’identité serait bel et bien l’un des fils du pharaon qui régna entre 1186 et 1155 avant J.C.

Que s’est-il passé ?

Des indices semblent clairement attester que l’homme a été pendu, mais pas seulement. En effet, chose étrange, des signes montrent aussi qu’il avait été probablement recouvert d’une peau de mouton. Pour les égyptiens de cette période-ci, la peau de mouton était considérée comme “impure“.

Pourquoi a t-il était pendu ?

L’histoire ne précise pas si le pharaon Ramsès III a été assassiné, cependant il existe des marques selon lesquelles il aurait été poignardé dans le cou. Une amulette représentant l’œil d’Horus et symbolisant la protection avait été placée autour du cou du pharaon. Selon les papyrus, ce fils aurait été impliqué dans un complot contre son père Ramsès III et finalement condamné à la pendaison.

Publié le lundi 19 février 2018 à 16:02, modifications lundi 19 février 2018 à 14:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !