Culture

#BoycottCesar : Roman Polanski président des César 2017, l’appel au boycott lancé

C’est une nomination qui fait polémique. Les César 2017 seront présidés par le réalisateur Roman Polanski. Si l’Académie des César se réjouit de cette nouvelle, nombreux sont les cinéphiles à avoir fait part de leur colère. Un appel au boycott de la cérémonie a même été lancé… Explications !

L’Académie des César s’attendait-elle à une telle polémique en offrant la présidence de l’édition 2017 à Roman Polanski ? En effet, Alain Terzian, Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a déclaré, mercredi 18 janvier, via communiqué :

Ce n’est pas moins de huit fois que l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a distingué le cinéaste. Esthète insatiable, Roman Polanski réinvente son art et ses œuvres au fil des époques (…) Artiste, cinéaste, producteur, scénariste, comédien, metteur en scène, il existe bien des mots pour définir Roman Polanski mais un seul pour lui exprimer notre admiration et notre enchantement : merci, Monsieur le Président.

Le mois que l’on puisse dire, c’est que cette annonce a scandalisé de nombreux cinéphiles. Ce n’est pas le talent du cinéaste que ceux-ci remettent en cause mais une toute autre affaire

Roman Polanski accusé de viol

L’affaire remonte à 1977. Samantha Geimer, alors âgée de 13 ans, accuse le réalisateur de lui avoir fait consommer de la drogue et de l’alcool puis de l’avoir violée. Romans Polanski passe plus de 40 jours en prison avant de reconnaître avoir eu des « rapports sexuels illégaux ».

Remis en liberté sous caution, il en profite pour fuir les Etats-Unis… et n’y retournera plus jamais. Considéré comme un fugitif, il est arrêté en Suisse en septembre 2009, avant d’être libéré quelques semaines plus tard. Aujourd’hui, Roman Polanski ne se déplace qu’en France, en Suisse et en Pologne, les trois pays qui refusent de le livrer aux Etats-Unis.

Appel au boycott

Si depuis Roman Polanski a repris le cours de sa vie, nombreux sont ceux qui n’ont pas oublié cette affaire. Ainsi, nombreux sont ceux qui ont été scandalisé par la nomination du cinéaste à la présidence des César 2017. Sur Twitter, les internautes n’ont pas tardé à faire part de leur colère. Le hastag “#BoycottCesar” a immédiatement vu le jour afin d’appeler au boycott de la soirée des César 2017.

Alors que la polémique enfle, l’Académie des César ne s’est pas encore exprimée sur cette nomination déjà très controversée.

Publié le jeudi 19 janvier 2017 à 14:11, modifications jeudi 19 janvier 2017 à 14:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !