Culture

Bahram Leonardo Tajabadi : menacé de mort car il prône le respect et la tolérance dans son pays

menacé de mort dans son pays d'origine , il peut enfin chanter en toute quiétude

Il ya parfois des histoires de vies qui commencent mal mais qui se terminent bien … Nous allons vous faire part d’un bout de vie de Bahram Leonardo Tajabadi. Ce chanteur d’opéra iranien qui vit à Paris, a été menacé de mort par le régime politique de son pays , l’Iran. Son tort ? défendre les droits des femmes et prôner des valeurs comme la paix ou la tolérance.

Bahram Leonardo Tajabadi chanteur d’Opéra Iranien était menacé de mort par les  services secrets iraniens et demandait le droit d’asile en France.

Ce qui a provoqué cela ? une chanson enregistrée avec Farzaneh Kohen, chanteuse israélienne, afin de rendre hommage au chanteur iranien Fereydoun Farrokhzad, assassiné sauvagement à cause de son homosexualité en 1992.

In memory of Fereydoun Farrokhzad

Cette chanson parle d’amitié entre l’Iran et Israël. Pourtant, elle a été directement perçue par les fanatiques comme une provocation. Suite à cela , Leonardo reçoit des messages de plus en plus inquiétant , il est obligé de quitter sa carrière internationale. Vivant entre Paris et Strasbourg depuis 2005,  il décide de rester en France et demande le statut de réfugié politique en racontant son histoire bouleversante.

Aujourd’hui une nouvelle vie a commencé

Léonardo nous a fait part de son histoire et nous avons décidé de la diffuser. Grâce à sa force , il a réussi a obtenir le statut de réfugié politique et aujourd’hui , il peut enfin chanter la vie , la liberté sans être condamné à mort.

Un concert pour la paix

“Golha “, qui signifie fleurs en farsi, comprend un danseur folklorique et des musiciens venus d’Israël, d’Ouzbékistan et de Bosnie, et joue de plusieurs instruments comme le santour, le violon, la flûte, l’oud et le tomba. Mercredi 10 mai, le groupe composé de huit membres était en représentation au centre Suzanne Dellal pour la danse et le théâtre de Tel Aviv  pour un duo époustouflant en farsi et en hébreu avec Bahram Leonardo Tajabadi.

Des voix exceptionnelles

Je voulais enregistrer une chanson israélo-iranienne, un mélange des deux cultures et une base commune pour mes compatriotes qui vivent en Israël et le peuple d’Iran, pour ainsi souligner qu’il n’y a pas de problème entre les peuples d’Iran et d’Israël

Nous souhaitons à Leonardo Tajabadi le meilleur pour son futur . Nous espérons tout comme lui que la paix et la tolérance dominera un jour dans notre monde .

Publié le lundi 15 mai 2017 à 17:36, modifications mardi 3 avril 2018 à 11:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !