Culture

Accusé de harcèlement sexuel, le célèbre producteur Harvey Weinstein, congédié de sa propre société

Alors que des témoignages l’accusent de harcèlement sexuel, le producteur américain Harvey Weinstein a été congédié par la Weinstein Company, qu’il a cofondée.

Le célèbre producteur américain Harvey Weinstein, cofondateur de la Weinstein Company, a été licencié par sa maison de production dimanche 8 octobre.

Accusations d’harcèlements sexuels

Le producteur du Patient anglais, de Gangs of New York, ou encore de Shakespeare in Love, est accusé par plusieurs femmes de harcèlement sexuel. Parmi les accusatrices d’Harvey Weinstein, se trouvent les stars Ashley Judd (Divergentela Chute de la Maison blanche) et Rose McGowan (Scream, Charmed).

En outre, d’après le New York Times, qui cite des membres de la Weinstein Company, le producteur aurait passé au moins huit accords amiables avec des femmes. Parmi elles, une jeune assistante, non identifiée, dans les années 1990. À l’époque, elle avait brutalement quitté la société après une rencontre avec le producteur. Une autre assistante de production, Laura Madden, a détaillé au New York Times comment Harvey Weinstein lui avait « régulièrement proposé des massages, dans des chambres d’hôtel ».

Quant à Ashley Judd, l’actrice a affirmé qu’il y a vingt ans, alors qu’elle était venue le voir pour un petit-déjeuner de travail, il l’a fait monter dans sa chambre d’hôtel. En peignoir, il lui aurait alors demandé s’il pouvait la masser. Ou si elle pouvait le regarder prendre une douche. L’actrice explique s’être demandée :

Comment puis-je sortir de la chambre le plus vite possible sans m’aliéner Harvey Weinstein?

Elle a ajouté  s’être sentie « paniquée, piégée ».

Des accords amiables

En 1997, Rose McGowan a passé un accord amiable de 100.000 dollars (un peu plus de 85 000 euros) avec Harvey Weinstein. Cela faisait suite à un autre incident dans une chambre d’hôtel pendant le festival du film de Sundance. Elle n’avait alors que 23 ans et venait de jouer dans le film d’horreur à succès Scream.

De plus, Harvey Weinstein s’est déjà retrouvé dans la presse à scandales en mars 2015. Une mannequin italienne, Ambra Battilana, l’avait accusé d’avoir attrapé ses seins et d’avoir mis ses mains sous sa jupe. Enfin, des employés de la société Miramax ont également témoigné dans les colonnes du New York Times. Ils ont reconnu avoir été au courant des agissements d’Harvey Weinstein.

Scandale américain

À la lumière de nouvelles informations qui ont éclaté ces derniers jours sur la mauvaise conduite de Harvey Weinstein, les directeurs de la Weinstein Company ont décidé que son travail à la Weinstein Company était terminé. Avec effet immédiat.

A annoncé la direction dans un communiqué cité par les médias américains.

Cependant, elle n’a pas précisé ce qu’il adviendra des parts que Harvey Weinstein possède dans la compagnie.

Âgé de 65 ans, Harvey Weinstein compte parmi les producteurs les plus puissants d’Hollywood. Il a également cofondé la maison de production Miramax. De plus, il a accumulé les récompenses les plus prestigieuses du septième art. Aussi bien à Cannes, qu’aux Oscars, notamment pour le légendaire film The Artist.

Après ces révélations, Harvey Weinstein a présenté des excuses et avait déclaré se mettre « en congé ».

Je comprends que la manière dont je me suis comporté avec des collègues par le passé ait causé beaucoup de souffrance. Et je présente mes excuses sincères.

A-t-il expliqué dans une déclaration publiée par le New York Times.

Je ne pourrais pas avoir plus de remords concernant les personnes que j’ai blessées. Et je compte me racheter auprès d’elles.

Affaire à suivre… Devant la justice !

Publié le lundi 9 octobre 2017 à 14:44, modifications lundi 9 octobre 2017 à 14:44

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top