Culture

A Saint-Pétersbourg, les entrées d’immeuble d’époque font la joie des curieux

Richement décorées ou délaissées par le temps, souvenir d’une époque révolue et parfois idéalisée, de nombreuses entrées d’immeuble de Saint-Pétersbourg, l’ancienne capitale des tsars de Russie, suscitent aujourd’hui l’intérêt de plus en plus de curieux.

Des visites guidées organisées par un groupe d’amateurs font découvrir tous les weekends ce patrimoine architectural resté longtemps ignoré du temps de l’Union soviétique.

Des visites insolites

C’est très insolite qu’une visite comme celle-ci vous plonge dans une ambiance d’une autre époque.

explique Natalia Gavrilova, venue avec une amie admirer le vaste hall d’un immeuble de rapport qui appartenait à un marchand au début du 20e siècle.

Des personnes découvrent une entrée d'immeuble d'époque lors d'une visite guidée, le 15 avril 2018 à Saint-Pétersbourg

(credit photo AFP) Des personnes découvrent une entrée d’immeuble d’époque lors d’une visite guidée, le 15 avril 2018 à Saint-Pétersbourg

Regardez ces carreaux de céramique, ils ont l’air tout neufs.

s’enthousiasme le guide, Kirill Polejaïev, entouré de moulures et de médaillons d’époque, qui ornent les murs de l’entrée du bâtiment, situé non loin de la célèbre Perspective Nevski.

Une autre entrée, celle d’un sombre immeuble de la rue Sovietskaïa, frappe par sa lumineuse décoration de style moderne : des carreaux de céramique aux couleurs azurs, portes en bois sculptées, et dessins de fleurs ornant les murs et le plancher.

Des personnes découvrent une entrée d'immeuble d'époque lors d'une visite guidée, le 15 avril 2018 à Saint-Pétersbourg

(credit photo AFP) Des personnes découvrent une entrée d’immeuble d’époque lors d’une visite guidée, le 15 avril 2018 à Saint-Pétersbourg

Dans un autre immeuble, peu de traces ont été conservées du faste d’antan. Les lambris en chêne ne recouvrent plus qu’une partie des murs: ceux qui ont survécu au siège de Leningrad, lorsque la deuxième ville de Russie était encerclée par les Allemands et que les habitants brûlaient tout ce qu’ils trouvaient pour se réchauffer.

Il faut faire preuve d’imagination pour se rendre compte à quel point cette entrée était riche et luxueuse.

regrette Kirill Polejaïev.

Saint-Petersbourg, surnommée la “Venise du nord” grâce à ses nombreux canaux, affiche un patrimoine architectural divers, allant du baroque au néoclassicisme le plus pur.

Publié le samedi 21 avril 2018 à 8:42, modifications samedi 21 avril 2018 à 1:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !