Ciné

On sait pourquoi les deux films X-Men viennent d’être repoussés !

On vous parlait un peu plus tôt dans la journée des changements concernant les dates de sorties des deux prochains films X-Men. Pour faire court, X-Men : Dark Phoenix était désormais prévu le 14 février 2019 alors que Les Nouveaux Mutants devait prendre son mal en patience jusqu’au 2 août 2019 ! Ces reports avaient de quoi nous interloquer mais grâce à Collider, nous avons des éléments concrets pouvant expliquer tout cette affaire.

Pour Les Nouveaux Mutants, l’opus repoussé deux fois en quelques mois, le mal est profond. Le premier report avait déjà permis d’effectuer des reshoots car le studio n’était pas satisfait du résultat proposé par Josh Boone. Le motif principal serait qu’il n’est pas assez effrayant aux yeux des producteurs – on n’avait pas manqué de souligner qu’un film d’horreur dans l’univers X-Men était une idée couillue. La Fox voudrait un long-métrage, dans la ligne de Logan, qui tranche avec le reste de la production actuelle. Entendons par là, un film avec du caractère et une identité marquée.

50% de reshoots et des nouveaux personnages

Sur le papier, on ne peut qu’être d’accord avec la Fox. Nous aussi nous attendons un résultat final qui dénote de l’armadas de produits tièdes que nous offre le Marvel Cinematic Universe. Sauf que cette affaire commence à très mal tourner pour Josh Boone. Le studio prend sévèrement la main et on sait que c’est rarement bon signe. L’histoire l’a prouvé. Au total, on parle de quasiment 50% du film à retourner. Oui, 50%, rien que ça ! Un ratio tout bonnement énorme.

Pour obtenir le résultat qu’ils souhaitent, la Fox va ajouter des nouveaux personnages, ce qui va modifier les intentions initiales de Boone et qui risque de poser problème au moment du montage. Autant le dire en toute franchise : ça sent le bricolage. On voit déjà arriver à des kilomètres un film totalement mutilé, tiraillé entre deux visions.

Un motif plus acceptable pour X-Men : Dark Phoenix

Dans le cas de X-Men : Dark Phoenix, le constat est heureusement moins alarmant. Les projections-test passées, le film doit également subir des reshoots afin de corriger des défauts. Une pratique courante dans le cinéma américain, surtout lorsqu’on parle de films à gros budget. Effet domino oblige, ces jours de tournage additionnels vont retarder la post-production et donc, par extension, modifier la date de sortie. Voilà un motif plus acceptable.

Quoi qu’il en soit, on n’a pas fini d’entendre parler de l’affaire des Nouveaux Mutants. Le film sortira, c’est un fait, mais quel état ? 

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 16:00, modifications vendredi 30 mars 2018 à 16:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !