Ciné

Netflix pourrait acheter des salles de cinéma pour diffuser ses films !

Netflix voit les choses en grand pour se faire accepter dans le monde du cinéma et participer aux Oscars !

Netflix veut s’imposer en force. Ce n’est un secret pour personne.  Thierry Frémaux leur a dernièrement barré un peu la route pour accéder au Festival de Cannes à cause d’une règle obligeant les films présentés en Compétition Officielle à sortir en salles en France. Une règle similaire a été mise en place par l’Académie des Oscars. Si un film veut être en éligible pour cet événement, il doit sortir dans au moins une salle de New-York et Los Angeles, pendant minimum une semaine.

Ce qui place Netflix dans une position délicate, eux qui rêvent de faire partie de tous les événements prestigieux et d’être considérés comme un acteur majeur de l’industrie. Alors puisqu’il faut montrer les muscles, la firme a une idée pour se conformer au règlement !

Selon le Los Angeles Times, Netflix envisagerait d’acheter des cinémas pour diffuser leurs films. Et ainsi les rendre éligibles ! La société américaine serait en train de scruter le marché pour voir quelles chaînes de cinémas seraient à leur portée financièrement. Autant dire qu’ils ne font pas les choses à moitié et que leur détermination est bien réelle.

Si l’on réfléchit, cette idée serait un énorme coup de com’. Peu importe le temps à l’affiche, des gens seraient attirés pour découvrir leurs œuvres originales sur grand écran. On leur a souvent reproché, dans les nombreux débats autour de la place de leur film dans l’industrie, de faire des « téléfilms ». Une partie du problème serait résolu. Cette démarche pourrait sans doute faire fermer la bouche de quelques mauvaises langues. Un pied de nez génial.

Cette solution radicale renforcerait leur attractivité. Les réalisateurs pourraient de moins en moins hésiter à bosser avec eux s’ils sont assurés de pouvoir se retrouver aux Oscars. Il est vrai que découvrir un Martin Scorsese ou un Alfonso Cuarón sur nos télés est un poil moins excitant que de le faire dans une salle obscure. Le cas du Roma de Cuarón prête à confusion par exemple, puisque tourné en 70mm ! Un format qui mérite une projection à la hauteur – encore faut-il que les cinémas puissent le diffuser ainsi.

Dans l’hypothèse où cette idée se concrétise, cela restera un luxe que seul un comité restreint de spectateurs américains pourra s’offrir. À moins que Netflix envisage d’acheter plusieurs cinémas à travers le monde par la suite. Une stratégie coûteuse, qui avec le temps pourrait bien payer. Plus personne n’osera remettre en cause leur légitimité si ce plan fonctionne. À terme, Netflix pourrait entrer dans une autre dimension, prouvant qu’ils sont légitimes pour faire du cinéma respecté et respectable.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le samedi 21 avril 2018 à 15:39, modifications samedi 21 avril 2018 à 15:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !