Ciné

Massacre à la tronçonneuse : une série et d’autres films arrivent

Lorsque dans les années 1970, sans le sou, Tobe Hooper et son équipe réduite confectionnent avec les moyens du bord un petit film d’horreur dans leur coin, ils n’avaient pas conscience qu’ils étaient en train d’irréversiblement marquer l’Histoire du cinéma. Censuré, au cœur de polémiques, Massacre à la tronçonneuse est aujourd’hui une des pièces les plus importantes du genre horrifique qui perdure dans notre imaginaire comme une source d’inspiration inépuisable.

Mais pas seulement ! Le film a engendré des suites, des remakes et divers dérivés pas souvent recommandables. À la limite, la version so-2000 de Marcus Nispel reste respectable, dans l’esprit, tout en tentant d’y ajouter une touche plus moderne, ne serait-ce que dans la représentation de la violence.

Ce qui a été fait après ou avant, par contre, ne mérite que notre ignorance. Encore, en début d’année, le bad-guy à la tronçonneuse a été au centre d’un nouveau film intitulé sobrement Leatherface. Un douloureux ratage artistique, pas aidé par un développement chaotique. Cet échec aurait pu être l’occasion parfaite d’arrêter de tirer sur la corde et de laisser le mythe tranquille. Naïfs sont ceux qui pensaient dans ce sens ! Bloody Disgusting annonce que Kim Henkel, producteur/scénariste du film original et détenteur des droits de la franchise, chercherait activement un studio auquel s’associer pour monter d’autre projet autour de la marque. Et celui qui tiendrait la corde pour le moment serait Legendary Pictures.

Des nouveaux films et une série

Massacre à la tronçonneuse devrait revenir sous différentes formes. Une série basée sur le travail original de Tobe Hooper serait dans les tuyaux ainsi qu’une nouvelle salve de films. Aucun des deux cas n’est foncièrement attirant, car il semblerait que le tour de la franchise a été fait désormais. On a eu l’origin-story, le remake, les suites bricolées à l’arrache pour s’insérer dans un semblant de continuité. Bref, le potentiel de la franchise a déjà été suffisamment exploité. Hormis essayer de faire moins pire que ce qui a déjà été fait, on ne voit pas ce qu’il y aurait de neuf à proposer. Mais puisqu’on ne nous demande pas notre envie, il ne nous reste qu’à subir.

Si l’affaire se concrétise avec Legendary, c’est la Warner qui sera contente. Elle, la maison-mère de New Line Cinema, qui détient les droits de Freddy et qui était derrière Vendredi 13 avant que la franchise ne soit impliquée dans des problèmes juridiques. Si vous vous en souvenez, New Line était d’ailleurs derrière le crossover rigolo entre Freddy et Jason. Ce qui peut laisser craindre une nouvelle tentative pas du tout appropriée de mélange, voir pire, d’univers étendu.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le lundi 27 août 2018 à 12:02, modifications lundi 27 août 2018 à 14:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !