Ciné

Madonna va réaliser un film sur une danseuse de Sierra Leone

Taking Flight, du nom d’un livre autobiographique publié en 2014, sera le troisième long-métrage mis en scène par Madonna, après « Obscénité et vertu » (2008) et W.E. (2011).

Orpheline, abandonnée par son oncle, atteinte du vitiligo, une maladie provoquant une dépigmentation de la peau, Michaela DePrince a été récupérée dans un orphelinat de Sierra Leone par un couple d’Américains qui l’ont adoptée.

Elle est devenue danseuse professionnelle, intégrant le Joburg Ballet, le corps de ballet de Johannesburg (Afrique du Sud), avant de rejoindre le ballet national néerlandais, où elle est aujourd’hui première danseuse.

Le parcours de Michaela m’a parlé à la fois en tant qu’artiste et activiste qui comprend ce qu’est l’adversité.

A commenté Madonna, citée dans le communiqué publié mardi.

Nous avons une opportunité unique de mettre un coup de projecteur sur la Sierra Leone et de permettre à Michaela d’être la voix de tous les orphelins aux cotés desquels elle a grandi.

A ajouté l’artiste de 59 ans. « Je suis honorée de pouvoir donner vie à son histoire. »

Michaela est déjà apparue, dans son propre rôle, dans le documentaire Le concours de danse de Bess Kargman, sorti en 2012.

L’adaptation du livre Taking Flight sera assurée par Camilla Blackett, scénariste qui a travaillé sur plusieurs séries télévisées, notamment Bienvenue chez les Huang.

En 2008, Madonna avait réalisé le documentaire I Am Because We Are sur les orphelins du Malawi, où elle a adopté quatre enfants.

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 16:08, modifications jeudi 15 mars 2018 à 8:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct