Ciné

Kristen Stewart envoutante dans le dernier Woody Allen

La bande-annonce du dernier long-métrage de Woody Allen a été révélée. Elle dévoile notamment un Jesse Eisenberg sous le charme de Kristen Stewart.

Réputée pour sa mine renfrognée, Kristen Stewart, s’est métamorphosée sous la direction de Woody Allen en une midinette radieuse dans les années 1930.

On l’a découverte, en 2008, maussade dans Twilight, puis morose dans Sils Maria en 2014. L’actrice ne réserve pas sa moue triste sur les tapis rouges, elle en a également fait sa marque de fabrique sur grand écran. Enfin, jusqu’à ce dernier film de Woody Allen qui a su révéler d’autres nuances de son caractère.

Dans cette première bande-annonce du film Café Society, dévoilée ce jeudi 21 avril, Kristen Stewart joue à merveille les starlettes du Hollywood des années 30.

Cette dernière comédie romantique du réalisateur new-yorkais, brushing parfait, robes vintage, la jeune actrice s’est transformée en une héroïne radieuse et épanouie.

Aux côtés de Kristen Stewart, Jesse Eisenberg, Blake Lively, Steve Carell monteront les marches du Palais des Festivals pour l’ouverture du 69ème Festival de Cannes, le 11 mai prochain.

Café Society retrace l’itinéraire d’un garçon nommé Bobby (Jesse Eisenberg) qui va tenter sa chance à Hollywood dans l’espoir de se faire une place dans l’industrie du cinéma. Il va tomber amoureux et va se retrouver propulser dans l’effervescence de la « Café Society », un club très prisé qui a marqué cette époque. Dans ce club de New-York se retrouvaient des stars et des mécènes ainsi que les derniers talents du jazz.

Bobby va se laisser séduire par ce monde et surtout par la belle Vonnie (Kristen Stewart), l’assistante de son oncle. Cependant, cette dernière est déjà promise à un autre. Bobby va alors faire la connaissance de la fringante Kat (Blake Lively). « Entre ennui et fascination », la vie du jeune homme va alors prendre des allures de film.

Des quatorze films de Woody Allen à avoir été présentés à Cannes, Café Society est déjà le troisième à ouvrir le festival (après Hollywood Ending en 2002 et Midnight in Paris en 2011).

En effet, Woody Allen et ses comédies romantiques font partie des habitudes cannoises :

Woody Allen à Cannes, c’est comme Molière à la Comédie-Française

déclarait récemment Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes.

Pour ceux qui ne pourront pas découvrir sur le grand écran du Palais des Festival, le film sera dans les salles obscures dès le 12 mai.

Publié le dimanche 24 avril 2016 à 10:24, modifications dimanche 24 avril 2016 à 9:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !