Ciné

Jurassic World 2 : les premiers chiffres du film sorti hier en salles

Juan Antonio Bayona livre une oeuvre à mi-chemin de la science-fiction et de l'horreur. Fait-elle mieux que le 1er ?

Jurassic World : Fallen Kingdom

Jurassic World 2, intitulé Fallen Kingdom, nous emmène faire la connaissance du plus terrifiant des dinosaures : l’indoraptor, nouvelle terreur de la franchise.

Jurassic World  2 : Fallen Kingdom. Le deuxième volet de la saga revient, toujours avec Chris Pratt dans le premier rôle masculin. Le film a débarqué hier, mercredi 6 juin dans les cinémas français.

Que raconte Jurassic World 2 : Fallen Kingdom ?

En 2015, à la fin du précédent long-métrage, les dinosaures détruisaient le parc à thème qui les enfermait. Fallen Kingdom démarre trois ans plus tard. Les animaux préhistoriques se sont enfuis. L’île qui les abritait est, quant à elle, désertée. Les personnages joués par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard retournent à Isla Nublar. Un volcan prêt à l’éruption, un complot et des dinosaures en voie d’extinction les y attendent…

L’indoraptor, la terreur de Jurassic World 2

Dernier dinosaure hybride, l’indoraptor est l’une des quatre nouvelles espèces qui apparaissent dans le film de Juan Antonio Bayona.
Le réalisateur espagnol de Quelques jours après minuit propose une oeuvre qui oscille entre science-fiction et horreur. Il plonge le spectateur dans une virée angoissante dès les premières secondes de projection : la scène d’entrée coupe le souffle.

Pour se différencier de son prédécesseur, Juan Antonio Bayona souhaitait créer un univers plus sombre et plus effrayant. En matière d’atmosphère oppressante, l’homme derrière L’Orphelinat sait y faire.

Quel accueil pour Fallen Kingdom ?

Certes, il fait moins bien en première semaine que le blockbuster de 2015.  Mais Jurassic World 2 peut néanmoins se targuer d’avoir un démarrage solide pour dominer aisément la concurrence.
Dans les 48 pays où il est sorti la veille, les estimations sont encourageantes.

Après un jour d’exploitation, la production de Juan Antonio Bayona devrait s’imposer à l’International. Avec un chiffre dans l’intervalle des 130-145 millions de dollars, on est loin des 158.6 millions  du précédent. Toutefois, du côté du public, il fait plutôt bonne impression :

3.9/5 sur AlloCiné ; 7.4/10 sur IMDb et 68% d’avis positifs sur Rotten Tomatoes

Sans approcher la popularité des films cultes de Spielberg, Fallen Kingdom pourrait bien se maintenir dans la durée cet été.

 

 

Publié le jeudi 7 juin 2018 à 17:17, modifications jeudi 7 juin 2018 à 16:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !