Ciné

Harry Potter en Blu-ray 4K : ramenez la magie chez vous

Si vous êtes en incapacité de répondre à la question “Qu’est-ce que Harry Potter ?”, il est clair qu’un récapitulatif s’impose d’urgence.

Ne vous en faites pas, vous ne serez pas jugé ici. Peut-être avez-vous tout simplement besoin d’investir dans un Rapeltout. À moins, bien sûr, qu’une mauvaise utilisation de la poudre de cheminette vous ait isolé de toute civilisation durant ces deux dernières décennies.

  •  Une immense saga littéraire
  •  Des romans à l’écran
  •  Harry Potter à la maison

La saga Harry Potter c’est, avant tout, une série de sept livres écrits par J.K. Rowling, et dont le premier tome est intitulé Harry Potter à l’école des sorciers. Publiés en France entre 1998 et 2007, ils embarquent le lecteur dans un monde fantastique où les balais sont un équipement sportif, où vous pouvez discuter inlassablement avec des tableaux (à éviter si vous ne voulez pas passer pour un schizophrénique), et déguster des bonbons au foie, aux tripes et même… à la crotte de nez ! Chacun ses goûts.

Chapitre 1. Le survivant.

Plus sérieusement, c’est l’histoire d’un jeune garçon recueilli par son oncle et sa tante suite au meurtre de ses parents. La nuit de ses onze ans, Harry découvre qu’il n’est pas aussi ordinaire que ce qu’on lui a laissé penser. À l’instar de ses géniteurs, il possède des dons surnaturels. La vie à Privet Drive, quartier pavillonnaire d’Angleterre, ne peut rivaliser à ce qui l’attend désormais : un apprentissage de sept années à Poudlard, une école de sorcellerie. L’enfant, dont le front est barré d’une cicatrice en forme d’éclair, se lie d’amitié avec deux de ses camarades : le comique Ronald Weasley, et l’intellectuelle Hermione Granger.

Multipliant les situations périlleuses, ils sont amenés à se dresser contre le mage noir le plus puissant qui n’ait jamais existé : Lord Voldemort, l’assassin des Potter.

Si ce résumé ne paye pas de mine face à la richesse et à la complexité de cet univers, les bases ont le mérite d’être posées. En février 2018, la maison d’édition britannique Bloomsbury révèle que la saga s’est vendue à la hauteur de 500 millions d’exemplaires à travers le monde.

L’achat des droits pour adapter Harry Potter n’a pas été sans concession pour Warner Bros, qui a dû s’engager à embaucher un casting 100% britannique. C’est donc pour plaire à l’écrivaine que le réalisateur Steven Spielberg et son chouchou Haley Joel Osment, à qui il tenait absolument à attribuer le rôle principal, ont été recalés. Il en est de même pour le défunt Robin Williams qui souhaitait prêter ses traits au demi-géant Rubeus Hagrid. En 2000, les trois acteurs principaux ont été choisis. Il s’agit de Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson.

Dès la sortie, la magie opère et la musique du compositeur John Williams se grave dans les mémoires. Harry Potter à l’école des sorciers récolte près de 975 millions de dollars de recettes, faisant de lui le second film de la saga ayant le plus rapporté d’argent.

 

Dix années sont passées lorsque le huitième et dernier opus est projeté dans les salles de cinéma pour la première fois et, pourtant, la “pottermania” n’a jamais été aussi forte. Harry Potter et les reliques de la mort – 2ème partie se classe à la huitième place des films les plus rentables de l’histoire grâce à ses 1,34 milliard de dollars de recettes.

Des friandises aux déguisements, en passant par les bandes originales et les trousses, il est impossible d’échapper au phénomène Harry Potter. Cependant, le bonheur ne peut être optimal en l’absence des supports physiques et de leurs nombreux bonus. Que ce soit en cassette vidéo pour les trois premières œuvres cinématographiques, en DVD ou en Blu-ray, il s’agit de la solution idéale pour arpenter les couloirs de Poudlard. Après les livres bien sûr !

Il est impossible de dénombrer le nombre d’éditions commercialisées en plus de 15 ans. Simple, collector, ultimate, 3D… Les possibilités paraissent infinies.

Si les moins curieux peuvent se contenter de l’édition prestige comportant 11 disques (version Blu-ray), les plus passionnés se tourneront vers la “Collection Poudlard“.

Au programme des 31 disques inclus :

  • Tous les films en Blu-ray et DVD
  • La version longue de Harry Potter à l’école des sorciers et de Harry Potter et la Chambre des secrets
  • Les 8 parties du documentaire La création du monde de Harry Potter
  • Les bonus des éditions individuelles
  • Un disque comportant 3h30 de bonus inédits

En plus des films, l’expérience s’étend sur plus de 45 heures !

Il existe bel et bien une édition toujours commercialisée qui propose des goodies supplémentaires comme les livres et la Baguette de Sureau, mais les retours très négatifs concernant la qualité du coffret en carton jouent en sa défaveur. Ça, et les 250 euros supplémentaires à dépenser comparé à l’édition décrite ci-dessus.

Harry Potter en Blu-ray 4K : une magie plus réelle que jamais

La technologie du cinéma chez soi évolue sans cesse. C’est pour cela que Warner Bros s’est lancé un nouveau défi : sortir l’intégrale 4K de la franchise en 2017 ! Pari tenu pour le studio qui a respecté son engagement. Au vu de l’ancienneté des films, le scepticisme est compréhensible, mais est-il justifié ?


Du troisième au dernier film, une source numérique intermédiaire en 2K a été utilisée. Chacune est le résultat direct du travail de post-production datant de l’époque où les longs-métrages ont été finalisés. Rassurez-vous, même s’il s’agit d’un agrandissement, le gain en qualité visuelle est plus qu’appréciable puisqu’ils ne souffrent plus de la compression terrible des supports précédents.

Le travail nécessaire pour insuffler un nouveau souffle de vie aux deux premiers opus fut beaucoup plus complexe. La technologie utile à la création de la source dont ont bénéficié les suivants n’existait pas encore. Pour rendre le projet réalisable et ne pas le bâcler, Warner Bros est retourné dans ses archives afin de réaliser un scan 4K des pellicules 35mm d’origine. Malgré quelques plans moins définis, particulièrement en présence d’effets spéciaux, la différence avec le Blu-ray est incroyable. La Chambre des secrets est considéré comme une des meilleures réussites de ce nouveau portage grâce à une densité d’image et à une clarté inédite.

La fonction HDR (High Dynamic Range) disponible pour l’ensemble des 8 films est un apport certain puisqu’il permet de faire ressortir des détails depuis toujours perdus dans les hautes et basses lumières. Elle est particulièrement efficace lors des sortilèges, et fait des merveilles dans L’Ordre du phénix lors du combat opposant Albus Dumbledore à Lord Voldemort.

© Warner Bros – Harry Potter et l’Ordre du Phénix

Il n’existe aucun coffret réunissant les trois formats actuellement disponibles sur le marché, et l’absence de la version longue en 4K pour les deux premiers films est regrettable. Tout de même, cela n’empêchera pas les Moldus de célébrer dignement les 20 ans de la saga qui les a suspendu à leur boîte aux lettres l’année de leur onzième anniversaire.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le dimanche 4 février 2018 à 10:23, modifications samedi 3 février 2018 à 11:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !