Ciné

Ghostland : Défigurée, Taylor Hickson attaque Incident Productions

Si l’horreur assaille le spectateur dans Ghostland (Grand Prix et Prix du Public à Gérardmer 2018), l’interprète de la jeune Vera a quant à elle vécu un véritable cauchemar.

Lors d’une scène tournée en décembre 2016, un accident défigure Taylor Hickson. Connue pour être apparue dans Deadpool (2016) et Everything, Everything (2017), elle aborde cette période sombre avec Deadline.

En prétendue sécurité

« Frappe plus fort. » Il s’agirait de la phrase dite par Pascal Laugier à Taylor Hickson qui cogne de ses poings une porte vitrée. Inquiète, l’actrice aurait demandé au réalisateur et à un producteur si cet acte était sans risque. Tous deux auraient répondu affirmativement. Elle s’exécute donc. Malheureusement, les événements prennent une tournure dramatique, contredisant la « certitude » des deux hommes. Le verre se brise, et la comédienne tombe tête la première dans les éclats tranchants.

Blessée et couverte d’hématomes, c’est une longue et profonde entaille sur le côté gauche de son visage qui affole les secours. Une quantité impressionnante de serviettes ont été utilisées car « il y avait énormément de sang » décrit l’actrice. Pas moins de 70 points de sutures ont été nécessaires afin de refermer la plaie. Depuis lors, Taylor Hickson a eu recours à de la chirurgie réparatrice par le biais de traitements laser et de silicone. Si la cicatrice est encore apparente, il est actuellement impossible de juger si de la chirurgie esthétique est envisageable.

Au lendemain de ces révélations, l’affiche de Ghostland pourrait paraître déplacée. En effet, celle-ci présente un visage féminin brisé en plusieurs morceaux.

Une plainte à l’encontre d’Incidents Productions

À raison, la pilule a du mal à passer pour celle qui a incarné Brianna Copeland dans la série télévisée Aftermath. Cette dernière accuse Incidents Productions de l’avoir mise en danger, et d’avoir nui à sa carrière. De plus, sa chute aux multiples conséquences aurait aussi causé des troubles psychologiques dont elle souffrirait encore aujourd’hui. Difficile de poursuivre son ascension lorsque l’on est en incapacité de travailler pendant des mois ! Cette négligence pourrait coûter cher à lentreprise si une négligence est prouvée.

L’absence de doublure lors des cascades et scènes à risques n’est pas sans antécédent. En mars 2016, Dylan O’Brien a souffert d’un traumatisme cérébral après s’être fait rouler dessus lors du tournage du Labyrinthe : Le Remède mortel. Plusieurs mois se sont alors écoulés avant qu’il ne soit en état de se remettre au travail.

Les principaux concernés n’ont pas encore commenté l’accident. Cette affaire préoccupante risque de menacer les chiffres de Ghostland au box-office lors de sa sortie. De son côté, Taylor Hickson a décidé de boycotter la première qui se tiendra à Paris le 14 mars prochain.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 11:53, modifications jeudi 8 mars 2018 à 11:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !