Ciné

Gérardmer 2018 : Grand Prix pour Ghostland

Depuis mercredi 4 février (jour du démarrage du Festival de Gérardmer), on n’avait pas encore flippé comme ça, c’était à se demander si on était bien au festival du fantastique et de l’horreur ! Et bien avec Ghostland de Pascal Laugier, on a enfin eu notre dose d’adrénaline, et notre lot de sursauts

Avec Mylène Farmer, Crystal Reed et Anastasia Phillips, dans les rôles de la mère et ses deux filles. L’histoire on la connait, c’est celle d’une mère violemment attaquée dans sa maison avec ses filles. 16 ans plus tard, l’une est devenue écrivain à succès et l’autre vit toujours cloîtrée chez sa mère, dans la maison du drame. Une réunion familiale va tout bouleverser.

Creepy House

D’abord le film nous entraine dans un bled paumé de la campagne américaine où nos trois héroïnes s’apprêtent à démarrer une nouvelle vie. Oui mais voilà, ça ne va pas se dérouler à merveille et dès le premier soir tout bascule dans l’horreur. Le ton est donné et nous, on reste bouche bée du début à la fin. C’est violent, et on prend une bonne claque dès les premières minutes de ce film très sombre.

Mylèèèèèèèèèèèèène !

Mylène Farmer est magnifique, Pascal Laugier a su en tirer le meilleur, à la fois forte, fragile, et si gracieuse. Mylène Farmer est émouvante, touchante, elle est telle que nous la connaissons depuis maintenant 3 décennies. Quant aux deux (plutôt 4) jeunes filles qui l’accompagnent, elles sont parfaites et le trio fonctionne à merveille, que ce soit dans le passé ou dans le présent.

LE film d’horreur FR de ce début d’année ?

Pascal Laugier met en place son histoire de façon très pertinente, on s’attache à cette famille ordinaire qui s’installe dans une maison peu ordinaire et qui subit une agression extraordinaire. Trop tard pour nous, on est déjà scotché à notre siège et on ne sortira pas indemne de la salle.

Des corps malmenés (mais pas comme dans Martyrs rassurez-vous), du sang, des ecchymoses, des cache-cache ultra-tendus, des sursauts (non pas de peur mais de terreur), des larmes, et surtout des poupées (pédiophobes s’abstenir !).

Ghostland serait-il LE film d’épouvante de ce début d’année 2018 ? La réponse est probablement OUI ! La preuve, il vient de remporter le Grand Prix du 25ème Festival de Gérardmer, ainsi que le Prix du Public et celui du Jury SyFy.

On ne peut pas vous en dire plus, de peur de spoiler, mais le rendez-vous est pris pour le 14 mars 2018.

Retrouvez le trailer de Ghostland ci-dessous :

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le dimanche 4 février 2018 à 23:40, modifications lundi 5 février 2018 à 11:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !