Ciné

Cannes 2016, Jour 8 : Les frères Dardenne ne font plus l’unanimité

Cannes 2016, Jour 8 : Le vent tourne pour les frères Dardenne. Habitués de la Croisette, les deux réalisateurs belges ne font pas l’unanimité avec leur dernier film, “La fille inconnue”.

Habitués de la Croisette, les frères Dardenne ont foulé une nouvelle fois le tapis rouge du Festival de Cannes mercredi 18 mai. Les deux réalisateurs sont présents sur la Croisette pour la septième fois. S’ils ont déjà décroché deux Palmes d’Or par le passé, la première en 1999 pour le film Rosetta, la seconde en 2005 pour L’enfant, force est de constater que leur dernier long-métrage ne fait pas l’unanimité.

Venus présenter La fille inconnue, les frères Dardenne ont été confrontés aux critiques des journalistes qui n’ont pas toujours été tendres avec eux. Si certains ont applaudi ce nouveau long-métrage qu’ils estiment être plein d’humanité, d’autres en revanche l’ont qualifié de “long”, “répétitif” ou encore “déprimant”.

Dans un tout autre registre, le Philippin Brillante Mendoza a présenté Ma Rosa, en lice également pour la Palme d’Or. Un film engagé qui se dresse contre la corruption. Le réalisateur a d’ailleurs déclaré à la fin de a projection :

Nous ne sommes pas là pour amuser, pour divertir. Nous sommes ici pour provoquer et donner un esprit critique à notre public.

Présenté hors compétition, Goksung  de Na Hong Jin a clos cette huitième journée de Festival.

 

Publié le jeudi 19 mai 2016 à 10:51, modifications jeudi 19 mai 2016 à 10:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !