Découverte

Une découverte “dramatique et exceptionnelle” à Pompéi

une-decouverte-dramatique-et-exceptionnelle-a-pompei

Les découvertes se succèdent à Pompéi. Des archéologues ont fait une trouvaille à la fois « dramatique et exceptionnelle », celle d’un homme qui tentait de fuir durant l’éruption, écrasé par un bloc de pierre.

Des silhouettes pétrifiées depuis 2000 ans

Pompéi aura t-elle un jour livré tous ses secrets ? La cité ensevelie sous les cendres de l’éruption du Vésuve en 79 av. J.-C., découverte au XVIe siècle, recèle de précieux témoignages de ce qu’était la vie quotidienne dans une ville de l’antiquité romaine. Ainsi, ses 20 000 habitants d’alors, dont le corps a instantanément été recouvert par la nuée ardente, ont conservé les postures dans lesquelles ils se trouvaient au moment de leur mort. Réfugiés pour la plupart, certains ont été figés dans leur mouvement, s’adonnant à leurs activités quotidiennes. Un aperçu à la fois tragique et émouvant de leurs derniers instants qui ne cesse de fasciner depuis les premières fouilles au XVIIe siècle.

Terrassé par les restes d’une bâtisse

Un communiqué du ministère italien en charge de l’héritage culturel a révélé que les restes d’un infortuné viennent d’être exhumés par un groupe de chercheurs dans le sous-sol de la cité. La victime de la catastrophe est un homme, âgé d’une trentaine d’années, au crâne introuvable et au thorax enfoncé par un bloc de pierre, toujours présent, que les spécialistes supposent être un morceau de décombres, comme un encadrement de porte. Or, la particularité de cette scène résulte du fait que l’individu, qui avait survécu à la première phase de l’éruption, a été retardé par un problème osseux à la jambe, avant d’être surpris dans sa fuite par le bloc.

Source : epa.

Source : epa.

De surprises en surprises

La découverte s’est faite dans le cadre de nouvelles fouilles effectuées sur le site depuis mars. Elle s’ajoute à celle du début du mois de mai, faite dans une villa aux abords de l’ancienne cité. Un cheval entier avait été mis à jour par les archéologues. En juillet 2017, la photo publiée d’un autre malchanceux, immortalisé dans une position évocatrice, lui donnant l’air de se masturber, avait fait réagir les réseaux sociaux. Pompéi réserve t-elle encore d’autres morts insolites à ses visiteurs ? Le sujet n’a pas fini de passionner.

Publié le vendredi 1 juin 2018 à 12:43, modifications vendredi 1 juin 2018 à 10:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !