Découverte

Soudan : les diamants tombés du ciel viennent d’une planète disparue

diamant soudan

Après avoir examiné des diamants incrustés dans les fragments d’une météorite écrasée dans le désert du Soudan, en 2008, des chercheurs en ont conclu qu’ils provenaient d’une planète disparue.

Des diamants tombés du ciel dans le désert du Soudan

Le 7 octobre 2008, une météorite de deux mètres de diamètre a frappé la Terre à la frontière du Soudan et de l’Egypte. Nommée Almahata Sitta, c’est la première fois qu’un astéroïde avait pu être détecté et suivi avant sa chute sur Terre. Après s’être écrasée, les chercheurs avaient récupéré 47 fragments contenant de minuscules diamants.

En utilisant une technique de microscopie électronique puissante, les scientifiques ont étudié la composition des diamants.  L’analyse a montré qu’ils contenaient de la chromite, du phosphate et des sulfures fer-nickel, ce que les scientifiques appellent des « inclusions ».

Une planète disparue de notre système solaire

Ainsi, l’astéroïde qui s’était partiellement désintégré proviendrait d’une planète disparue de notre système solaire, ont annoncé mardi 17 avril 2018 des chercheurs. La découverte a été publiée dans la revue Nature Communications.

Cette « protoplanète » qui avait la taille de Mars ou de Mercure s’était formée pendant les 10 premiers millions d’années de notre système solaire. Puis, elle avait été détruite par des collisions avec d’autres objets célestes rocheux.

La météorite 2008 TC3 fait partie d’une catégorie de roches rares appelées ureilites, qui représentent moins de 1% des objets célestes tombés sur Terre. Elles ont souvent une teneur élevée en carbone, sous forme de graphite et de diamant, rapporte 20 Minutes.

Publié le jeudi 19 avril 2018 à 13:08, modifications jeudi 19 avril 2018 à 12:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !