Découverte

Les restes d’un bébé mort il y a 6000 ans découverts aux Pays-Bas

Les restes du bébés ont été retrouvés dans un état de conservation exceptionnel étant donné leur grande ancienneté.

C’est une découverte très rare : les restes très bien conservés d’un bébé mort il y a plus de 6000 ans ont été retrouvé aux Pays-Bas dans la commune de Nieuwegein. Des archéologues y pratiquaient des travaux d’excavation.

Un état de conservation exceptionnel

Les archéologues ont découvert 4 squelettes, enfermés dans un sol argileux depuis le mésolithique, période connue pour marquer le début de la sédentarisation des homo sapiens en Europe. Parmi ces restes vieux de 6000 ans, ceux d’une femme dont le bras était plié au moment du décès ont retenu l’attention des chercheurs.

En effet, ces derniers ont découvert avec stupeur que la femme en question portait un bébé dans ses bras, après avoir mis en évidence la présence de fragments de crâne, de mâchoires, de clavicules et de dents. C’est la première fois que des restes d’enfants aussi vieux sont découverts dans un tel état de conservation aux Pays-Bas.

La grande quantité d’argile et de tourbe entourant les cadavres a permis cette incroyable conservation. Selon Helle Molthof, archéologue faisant partie de l’équipe d’exhumation, cette découverte est exceptionnelle, car :

Les restes osseux de très jeunes enfants se dégradent rapidement dans le sol. Cette découverte est donc unique.

Le bébé était âgé de 0 à 6 mois au moment de son décès. Des recherches ADN plus poussées permettront de déterminer si la femme qui portait l’enfant dans ses bras était bien la mère.

 
Publié le mercredi 31 janvier 2018 à 16:08, modifications mercredi 31 janvier 2018 à 16:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire