Découverte

Pérou : découverte du plus grand sacrifice d’enfants de l’histoire

Les restes de plus de 140 enfants ont été découverts dans le nord du Pérou. Le vestige d’un sacrifice rituel d’une ancienne civilisation.

5 années de fouilles

C’est rien de moins que “les preuves du plus grand sacrifice collectif d’enfants d’Amérique, et probablement de l’histoire mondiale”. Elles ont été découvertes au Pérou selon nos confrères de National Geographic. C’est le résultat de cinq années de fouilles, entre 2011 et 2016. Celles-ci étaient menées dans la région de la Libertad dans le nord du pays. Selon toute vraisemblance, il s’agissait d’un lieu de rituel de la civilisation Chimu. Dans un temple vieux de 3.500 ans, les chercheurs ont pu découvrir les restes de plus de 140 enfants et 200 jeunes lamas. Les analyses permettent quant à elles de dater les objets trouvés entre les années 1400 et 1450.

Même si des sacrifices humains ont été signalés chez les Aztèques, les Mayas et les Incas dans les chroniques espagnoles de l’ère coloniale et documentés dans les fouilles scientifiques modernes, la découverte d’un sacrifice d’enfants à grande échelle dans la civilisation précolombienne Chimu, qui est peu connue, est une trouvaille sans précédent non seulement en Amérique, mais dans le monde entier.

poursuit ensuite la revue.

Les enfants âgées de 5 à 14 ans avaient tous le visage tournés vers la mer. Les lamas, tous âgés de moins de 18 mois regardaient quant à eux les Andes. Les enfants avaient des traces de coupure du sternum et des côtés disloquées. Il est probable que cela ait eu pour but de retirer le cœur. Ce sacrifice visait à mettre fin à une catastrophe naturelle selon les chercheurs.

Ils voulaient probablement offrir aux dieux la chose la plus importante pour eux, et c’était les enfants, car ils représentent l’avenir.

Publié le lundi 30 avril 2018 à 13:25, modifications lundi 30 avril 2018 à 11:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !