Découverte

Mars : De la glace en grande quantité découverte près de la surface

La planète n’a pas fini de nous livrer ses secrets !

Mars Reconnaissance Orbiter, la sonde envoyée sur la planète rouge par la NASA en 2005, a recueilli de nombreuses données pendant sa mission. En les analysant, les scientifiques de l’agence américaine ont pu mettre en évidence la présence de quantités abondantes de glace près de la surface de Mars. Il s’agit d’une avancée très importante pour une potentielle mission la planète.

Ces calottes de glace se situent parfois à une profondeur de seulement 1 ou 2 mètres sous la surface. Ces ressources d’eau sont essentielles pour permettre à un campement humain de s’établir, et également d’en savoir davantage sur l’histoire de la planète.

Beaucoup plus de glace que prévu

Grâce aux données de la sonde, on a pu mettre en évidence la présence d’au moins 8 zones sur la planète où l’érosion des roches a permis à la glace de s’approcher de la surface de la planète. Ainsi, selon un géologue issu de l’Institut américain de géophysique, “Ce type de glace est plus répandu que nous le pensions auparavant”.

En effet, nous savions déjà que Mars recelait sous sa surface d’importantes quantités d’eau, peut-être les vestiges d’anciens immenses glaciers autrefois présents à la surface. Mais la découverte de telles quantités d’eau proches de la surface est une vraie première.

Un pas de plus vers une mission humaine

Les scientifiques sont quasiment certains que ces poches de glaces se sont formées récemment, car il y a très peu de cratères à la surface des zones où elles sont abondantes. Elles pourraient également être encore plus étendue que ce que nous pensions.

Cette découverte permet en outre de faire un pas de plus vers une potentielle mission humaine sur la planète rouge. En effet, en combinant l’eau trouvée sur place à du dioxyde de carbone, on pourrait produire facilement de l’oxygène pour respirer et du méthane pour alimenter les navettes en carburant.

Comprendre l’histoire climatique de Mars

Les scientifiques ont pu observer que ces calottes de glace étaient constituées d’un empilement de plusieurs couches, ce qui pourrait nous en apprendre beaucoup sur l’histoire climatique de la planète. En effet, l’accumulation de ces couches sur des millions d’années renferme des informations très intéressantes sur la passé géologique très riche de Mars. 

Publié le dimanche 14 janvier 2018 à 13:45, modifications dimanche 14 janvier 2018 à 13:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct