Découverte

La Lune abrite 180 tonnes de déchets

Un chiffre impressionnant au vu du peu de missions organisées sur la Lune.

La Lune est le mini-dépotoir de l’Humanité. C’est horrible à dire, mais avec 180 tonnes de déchets laissées en quelques années, difficile de penser autre chose. Mais pourquoi donc ?

Un total de 809 objets

Lorsque l’on lève les yeux au ciel la nuit et que l’on voit la Lune, on ne pense pas vraiment à ce qui se trouve à sa surface. C’est loin, c’est invisible. Loin des yeux loin du cœur ! Après tout, même si c’est le corps céleste le plus proche de nous, seulement 12 personnes y ont posé le pied et un total de six missions ont réalisé un alunissage. 

Pourtant, quelles conséquences ! On trouve 180 tonnes de déchets humains à la surface la Lune, divisés en pas moins de 809 objets. Les plus célèbres sont bien sûr les modules lunaires, les sondes ou encore le drapeau américain. Mais, la liste est beaucoup plus variée. On trouve aussi des caméras, des balles de golf, des javelots, des poches d’urine, une épingle à cravate, du matériel scientifique, une Bible.. Bref la liste est vraiment très longue. A noter que tout n’est pas du fait des américains. D’autres agences spatiales internationales ont lancé des modules inhabités qui se trouvent désormais sur la Lune.

Pourquoi ils ont laissé tout cela là-haut ?

Bien sûr, c’est la première question qui vient à l’esprit. Même si dans les années 70, on ne parle pas de conscience environnementale, difficile de croire qu’ils ont voulu laisser la Lune comme une vulgaire plage de Bali. Non, la principale raison est avant tout logistique. Dans ce type de mission, chaque kilo compte. Laisser quelque chose sur la Lune permet aussi d’avoir plus d’essence ou plus de garanties que les astronautes reviendront sain et sauf. Interrogé par Live Science, William Barry, l’histoire de la NASA explique :

La préoccupation principale de la Nasa, c’était : les membres de l’équipage peuvent-ils arriver sur la Lune sans encombre ? Peuvent-ils prélever les échantillons dont ils ont besoin ? Et peut-on les ramener sur Terre en un seul morceau ?Les ingénieurs n’ont pas pensé à grand-chose d’autre…

Enfin, une seconde raison entre en ligne de compte. La science. Certains objets ont été amenés spécifiquement pour des expériences. C’est le cas d’une plume et d’un marteau apportés par Apollo 15 par exemple. Ils ont permis de démontrer que la vitesse de chute serait identique peu importe le poids. D’autres objets ont été laissés sur place pour des études futures comme… les poches d’urine. Les scientifiques pourront les utiliser pour voir comment ils réagissent aux radiations ou au vide cosmique.

Publié le samedi 10 mars 2018 à 16:47, modifications samedi 10 mars 2018 à 14:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !