Découverte

Les Néandertals pratiquaient une répartition des tâches en fonction du sexe

Cette découverte nous en apprend beaucoup sur le mode de vie des hommes de Neandertal et leur organisation sociale.

C’est un nouveau pas franchi dans la compréhension des hommes de Néandertal et de leur société. En effet, à travers l’étude de trois anciennes communautés ayant vécu au Paléolithique, une équipe de chercheurs a pu déterminer que les hommes et les femmes néandertals ne pratiquaient pas les mêmes tâches.

Une histoire de dents

L’équipe de chercheurs s’est concentrée sur trois sites archéologiques sur lesquels ont vécu des communautés néandertaliennes : dans les Asturies en Espagne, dans la grotte de l’Horus en France, et dans celle de Spy en Belgique. Ils ont pu y étudier les dents de 19 individus appartenant à l’espèce néandertalienne.

Selon nos confrères de hominides.com, les chercheurs ont ainsi découvert que les marques présentes sur les dents diffèrent énormément selon qu’elles appartiennent à un homme ou une femme. En effet, la bouche était utilisée par les Néandertals comme une troisième main, d’après Antonio Rosas, chercheur du Musée National Espagnol des Sciences Naturelles.

Utilisation de la bouche comme une troisième main…
CSIC Communications Department

Or, les marques retrouvées sur les dents indiquent que les tâches effectuées étaient différentes entre les hommes et femmes. Ainsi, les hommes présentent de petites rayures sur la plupart des dents, ainsi que des entailles dans l’émail sur la partie supérieure de la bouche. Chez les femmes, les rayures sont plus longues et les entailles présentes dans la partie inférieure de la bouche.

Une division partielle du travail

Il est toutefois difficile de deviner l’origine du travail effectué en étudiant simplement les marques présentes sur les dents. Mais en comparant ces données avec l’observation de sociétés contemporaines de chasseurs-cueilleurs, les chercheurs ont pu émettre plusieurs hypothèses.

Ainsi, les femmes seraient généralement responsables de la préparation de la fourrure et de la confection des tissus, tandis que les hommes préféreraient se concentrer sur la conception d’outils en pierre. 

Nous ne pouvons toutefois pas établir avec certitude que les hommes de Néandertal avaient les mêmes habitudes que les actuels chasseurs-cueilleurs, bien que leur environnement de vie soit très semblable.

Dents de femmes de Néandertal ayant participé à l’étude.
CSIC Communications Department

Il faut également noter que pour Almudena Estalrrich, la scientifique qui a co-dirigé cette étude, la répartition du travail entre les sexes était partielle chez les hommes de Néandertal, et simplement limitée à quelques tâches. D’après elle, il est même tout à fait envisageable qu’hommes est femmes participaient à part égal aux activités jugées aujourd’hui plus masculines comme la chasse.

Publié le mardi 12 juin 2018 à 8:01, modifications lundi 11 juin 2018 à 16:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !