Découverte

Egypte: découverte d’antiquités dans une cache secrète du musée d’Alexandrie

Alexandrie recèle de trésors. Après la découverte d’un sarcophage jamais ouvert, c’est maintenant au musée gréco-romain de la ville d’exposer ses reliques: une centaine de pièces trouvées dans une “cachette secrète” datant de la Seconde guerre mondiale.

Des travaux de restauration plus qu’efficaces: c’est dans le jardin du musée gréco-romain d’Alexandrie, au nord de l’Egypte, que des centaines de reliques ont été découvertes. De magnifiques fragments d’histoire exhumés d’une cachette datant “très probablement” de la Seconde Guerre mondiale a annoncé le ministère égyptien des Antiquités.

Des reliques protégées

Le 4 juillet 2018, c’est au total une centaine de récipients, pots, plats et vaisselle qui ont été retrouvés. “La cachette contient une collection de poteries de tailles et de formes différentes”, a indiqué Nadia Khadre, cheffe du département central des antiquités égyptiennes et gréco-romaines. Toutes datant des ères gréco-romaine, copte et islamique, périodes riches en histoire. Parmi elles, des urnes funéraires nommées “Hidari” destinées à recevoir les cendres des morts durant la période grecque.

Photo fournie par le ministère égyptien.

La cachette, située dans le jardin d’un musée d’Alexandrie, daterait vraisemblablement de la Seconde guerre mondiale. Les reliques “ont très probablement été cachées par l’archéologue (britannique) Alan Rowe et les employés du musée dans le jardin du musée pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 1939 et 1945” a déclaré Ayman Ashmawi, chef du secteur des Antiquités égyptiennes.

Selon lui, il aurait s’agit de protéger les objets des pillages et des bombardements répétées durant la guerre. Le communiqué précise que les reliques ont été cachées rapidement et qu’aucune d’entre elles n’a alors été répertoriée sur la liste du musée.

Ces découvertes s’ajoutent au sarcophage lui aussi exhumé ce 4 juillet 2018 à Alexandrie. Le sarcophage en pierre noire vieux de 2000 ans a été découvert par des archéologues, et suscite désormais toutes les curiosités.

Datant de l’époque ptolémaïque, ce dernier semble en effet ne jamais avoir été ouvert depuis qu’il a été scellé. A ses côtés a également été découvert la sculpture d’un crâne en albâtre, matériau très souvent utilisé pour la confection de ce type d’objet.

Une affaire à suivre!

 

 

 

Publié le jeudi 5 juillet 2018 à 15:23, modifications jeudi 5 juillet 2018 à 14:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !