Découverte

Des scientifiques découvrent une espèce de fourmis explosives

Ces fourmis kamikazes se font exploser pour repousser ou tuer une menace.

Un liquide toxique et collant

C’est une incroyable découverte réalisée par des membres du Museum d’Histoire Naturelle de Vienne. En mission dans la partie de l’île de Bornéo qui appartient au sultanat de Brunei, ils ont découvert une nouvelle espèce de fourmis au fonctionnement particulièrement fascinant. C’est un lieu qui est particulièrement pour sa biodiversité. Baptisée Colobopsis Explodens, il s’agit en effet d’une fourmi kamikaze. Pour tuer ou repousser un ennemi, elle peut se faire exploser. Si elle recourt à cette méthode, elle dégage alors un liquide toxique et collant. 

Il s’agit bien sur des ouvrières qui recourent à cette méthode, pas de la reine. Pour “l’activer” elles se contractent jusqu’à créer suffisamment de pression et faire éclater la paroi de leur abdomen, cela libère alors de façon immédiate des secrétions toxiques. L’ennemi est tenu à distance, voire tué. Pour la fourmi, cette méthode est aussi fatale selon ce qu’ont indiqué les scientifiques dans la revue zoologique ZooKeys. Il ne s’agit pas d’une première dans la nature ni même pour les fourmis. Mais, sa rapidité de réaction face à une menace est en revanche inédite.

La colonie est comme un super organisme dont la fourmi en tant qu’individu ne serait qu’une cellule avec un rôle bien particulier à jouer

détaille Alice Laciny, du Muséum.

Publié le jeudi 26 avril 2018 à 11:09, modifications jeudi 26 avril 2018 à 10:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !