Découverte

Découverte : Une ville entière engloutie par l’Océan !

Les faits se déroulent au sein de l’île de Pohnpei en Micronésie. Sur ce territoire reculé se trouvent des falaises imposantes, situées au milieu de l’océan. Or, elles semblent particulièrement bien alignées… ce qui intéresse des scientifiques. Car oui, une ville engloutie pourrait bien s’y cacher !

C’est un incroyable trésor de l’humanité qui pourrait bien être découvert à Nan Madol. Une sorte d’Atlantide, une cité perdue… mais qui n’a rien de fictif ! En effet, des scientifiques sont en train d’étudier les ruines de cette île. Et ils ont découvert que l’emplacement des falaises ne semble rien devoir au hasard, bien au contraire.

Un véritable mystère

Depuis 2016, il faut savoir que l’île de Pohnpei est partie intégrante du patrimoine de l’Unesco. Mais cette île en Micronésie reste un mystère à elle toute-seule. Car personne ne connaît véritablement son origine. Et pour cause : elle est en grande partie engloutie sous les eaux.

Du coup, certains archéologues s’intéressent à cette île assez surprenante, qui semble cacher bien des secrets. Ils ont par exemple expliqué que tous les rochers et les ruines sont connectés ensembles, avec d’innombrables canaux et rues. En fait, plus de 600 îles formeraient une grande ville au beau milieu de l’océan Pacifique. De quoi intriguer les scientifiques n’est-ce pas !

Ces îles d’ailleurs n’auraient rien de naturelles puisqu’elles forment des figures géométriques. Ce qui est surprenant, c’est que cette ville est construite bien loin du monde civilisé. Ce qui amène à se poser la question du pourquoi ! Qui voudrait vivre si loin de l’humanité, et pour quelle raison ? Le mystère reste pour l’instant entier, mais les recherches se poursuivent.

Ce qu’on sait (c’est-à-dire pas grand-chose !) c’est que la population locale aime ce lieu. Elle a baptisé cette ville Nan Madol, ce qui signifie « espace entre océan et continent ». Il semble que cette ville était un centre de rituels religieux qui n’avait aucun pouvoir politique. C’est en tout cas ce que raconte la légende…

Une ville très ancienne

Il semblerait que les premières pierres aient été posées en 1180 avant JC. Autant dire il y a très très longtemps ! Nan Mandol fait véritablement penser à l’Atlantide. Mais peut-être finalement que Shirley Andrews avait raison, et que l’Atlantide n’avait rien d’une légende ! Le mystère reste entier… A suivre !

Publié le samedi 4 novembre 2017 à 12:34, modifications samedi 4 novembre 2017 à 11:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !