Découverte

Découverte d’une « super-Terre » voisine de la nôtre

Une « super-Terre » a été découverte en orbite autour d’une étoile voisine du système solaire.

Une équipe internationale d’astronomes a découvert une exo-planète de taille supérieure à notre Terre. Cette « super-Terre » gravite autour de l’étoile de Barnard, à « seulement six années-lumière de nous ».

Un monde froid et obscur

Selon la revue Nature qui a publié cette étude, mercredi 14 novembre, il s’agit d’un monde « froid et obscur », inhospitalier pour la vie telle que nous la connaissons.

Si de nombreuse planètes rassemblant des caractéristiques semblables à la nôtre existent dans l’univers, cette exo-planète est tout simplement la deuxième plus proche de notre système solaire, à n’avoir jamais été découverte. Baptisée Etoile b de Barnard, elle a été débusquée dans la constellation d’Ophiucus, autour de l’étoile de Barnard. Elle est distante de quelque 6 années lumière de la Terre. Pour rappel, une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km.

C’est vraiment notre voisine et nous aimons, d’une façon générale, rencontrer nos voisins.

A déclaré Ignasi Ribas, de l’Institut d’études spatiales de Catalogne et l’Institut espagnol des Sciences de l’Espace (ICE-CSIC), coauteur de l’étude.

Or, faire cette découverte n’a pas été aisé pour les scientifiques. En effet, l’étoile de Barnard, bien que proche de la Terre a une masse dix fois inférieure à notre Soleil. Ce qui la rend donc invisible à l’œil nu depuis notre planète. Il a fallu utiliser les objectifs de huit télescopes, depuis trois continents, pour pouvoir scruter efficacement l’orbite de l’étoile de Barnard.

Ainsi, cette proximité laisse l’espoir de l’étudier prochainement avec l’arrivée de nouveaux instruments d’observation plus performant. Détectée grâce aux spectrographes HARPS et UVES, des chasseurs de planètes de l’Observatoire européen austral (ESO) installé au Chili, elle orbite autour de son étoile en 233 jours. Selon les chercheurs, l’étoile b de Barnard a une masse similaire à 3,2 fois celle de la Terre. Elle prend donc le titre de « super-Terre », à l’instar de toutes les exo-planètes ayant une masse comprise entre 1 et 10 fois celle de la Terre.

Présence de vie ?

Les astronomes savent désormais qu’elle est deux fois plus proche de son étoile, que notre Terre du Soleil. Elle boucle sa révolution en 233 jours. En outre, la température moyenne à la surface de cette planète est estimée à -150°C. Car, bien que proche de son étoile, cette dernière émet bien moins de chaleur que notre Soleil. Il s’agit d’une naine rouge probablement deux fois plus vieille que notre étoile. Il est donc impossible d’y trouver de l’eau sous forme liquide. Toutefois, en dépit de ces très basses températures, les scientifiques estiment que la vie semble possible sur cette planète. Des océans pourraient en effet y abriter des êtres vivants sous des couches de glace.

Publié le samedi 17 novembre 2018 à 12:02, modifications samedi 17 novembre 2018 à 11:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !