Découverte

La Chine a-t-elle découverte l’Amérique avant Christophe Colomb ?

Une carte de 1418 dévoile le monde connu par les Chinois. Surprise, on y découvre le continent américain.

Les Vikings, les Egyptiens… Et les Chinois ? Un peuple de plus vient s’ajouter à la liste de ceux qui auraient battu Christophe Colomb dans la course à l’Amérique. Mais, cette revendication s’appuie sur une étrange carte.

Une carte supposément de 1418

Qui a découvert l’Amérique ? Pour le commun des mortels, c’est Christophe Colomb en 1492. Pour les historiens, c’est Leif Ericson qui aurait établi une colonie au Canada vers l’an 1000. Pour les complotistes, en se basant sur les similitudes entre les pyramides aztèques et égyptiennes, c’est sans doute la reine Néfertiti.

Mais, dans un passionnant article de nos confrères de The Economist, une nouvelle théorie est abordée. En 1405, Zhen He, un explorateur chinois se lance à la découverte du monde. Pendant 30 ans, avec l’une des plus grandes flottes de l’histoire, il va parcourir les mers du globe. Son histoire est connue depuis longtemps, notamment pour ses voyages sur les côtés africaines ou le Golfe Persique. Mais, pour certains, il serait allé beaucoup plus loin. Et cette carte est le principal argument de cette théorie. Il s’agirait d’une copie réalisée au 18e siècle, d’une carte datant de 1418. Sur celle-ci, le monde découvert par Zeng He. Et l’Amérique y apparaît. Plus de 70 ans avant le voyage de Christophe Colomb.

L’Amérique et l’Australie

Selon cette carte donc, Zeng He aurait découvert l’Amérique mais aussi l’Australie. On considère pourtant qu’elle aurait été officiellement découverte en 1522 par l’explorateur portugais Cristóvão de Mendonça.

Quelle crédibilité accorder à cette carte ? C’est bien là toute la question. Elle est apparue en 200 après qu’un avocat de Shanghai, Liu Gang ait affirmé l’avoir achetée à un vendeur local. Sur la carte, les continents apparaissent très précisément, le niveau de détails est même troublant, avec une grande quantité de notes et de petits dessins typiquement chinois. On y voit aussi les pôles, l’Himalaya et des fleuves très détaillés. Mais, pour les spécialistes, c’est cette quantité de détails qui pose finalement problème. Le continent arctique par exemple qui apparaît sur la carte, n’est présent sur les documents officiels chinois qu’ à partir de 1593. Zeng He n’aurait par ailleurs pas eu le temps d’explorer autant de lieux de façon aussi détaillée.

Cette carte est un non sens complet. Ce que vous voyez ici, est une copie d’une carte européenne du début du 17e siècle

explique le professeur Timothy Brook de l’université de Colombie Britannique. Mais, selon lui, cela aurait au moins permis de faire redécouvrir le personnage de Zeng He. “L’Ouest avait Christophe Colomb et la Chine avait besoin du sien” résume-t-il. Pour les légendes, il faudra continuer d’attendre…

Publié le mardi 13 mars 2018 à 19:02, modifications mardi 13 mars 2018 à 17:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !