Voici la date à laquelle les aurores boréales refont surface en France

Par Ali Ch. Publié le 30/05/2024 à 11:48
Aurores Boréales En France
Aurores Boréales En France

Le mois de mai aura été marqué par le passage d'aurores boréales sur la France. Ce phénomène rare qui a émerveillé tous ses observateurs, devrait se reproduire dans les prochains jours, selon les spécialistes.  

Des aurores boréales roses, bleues ou mauves ont illuminé le ciel de plusieurs régions françaises, mais aussi du monde entier pendant plusieurs jours. Les aurores boréales sont dues aux éruptions solaires appelées éjections de masse coronale. Ce phénomène naturel, que l'on observe d'habitude près du pôle Nord, a atteint récemment la France, car la tempête solaire a été particulièrement intense. En effet, plus une tempête solaire est puissante, plus les aurores boréales seront visibles à des latitudes basses.

La tache solaire hyperactive, AR3664, qui a déclenché les aurores boréales de ce mois, fera à nouveau face à la Terre à partir de ce week-end, rapporte mercredi 29 mai le site spécialisé Trust My Science. « Cela pourrait déclencher de nouvelles vagues d’aurores visibles aux basses latitudes, sans compter que la première semaine de juin coïncidera avec la nouvelle lune (laissant donc place à un ciel nocturne sombre) », expliquent nos confrères.

Les aurores boréales de retour en France ?

Le retour des aurores boréales s’explique par les nouvelles éruptions solaires extrêmes. Étant donné que le Soleil effectue une révolution complète sur son axe en 27 jours, la tache solaire AR3664 à l’origine des dernières aurores boréales sera à nouveau orientée vers la Terre, c’est-à-dire qu’elle sera située au centre du disque solaire, aux alentours du 31 mai ou début juin, précise la même source. « De toute évidence, AR3664 est toujours active alors qu’elle se tournera à nouveau vers la Terre plus tard cette semaine », a indiqué le Space Weather Prediction Center.

Selon les astronomes, cette tache solaire à l’origine des aurores boréales fera à nouveau entièrement face à la Terre, aux alentours du 6 juin. À ce moment-là, le système Terre-Soleil sera le plus connecté, laissant apparaître de nouvelles aurores aux basses latitudes. De plus, le 6 juin coïncidera avec la nouvelle lune, ce qui optimisera la visibilité des aurores potentielles.

Toutefois, il est également possible que la tache solaire AR3664 ne soit pas aussi active qu’à ce jour lorsqu’elle sera dirigée vers la Terre. En effet, les taches solaires peuvent rester très actives pendant quelques rotations solaires, mais peuvent aussi se désintégrer soudainement et de manière imprévisible, expliquent les astronomes cités par Trust My Science.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.