Climat : Avril a encore fait exploser le thermomètre en Europe

Par Ali Ch. Publié le 08/05/2024 à 14:36
enfants sous chaleur du mois d'Avril

Selon l’observatoire européen Copernicus, le mois dernier a été le deuxième mois d’avril le plus chaud jamais enregistré en Europe
Sur les 12 derniers mois, la température du globe a été en moyenne 1,61 °C plus élevée qu'à l'ère préindustrielle

Le globe a encore connu des températures « remarquables » au mois d’avril, marqué par un nouveau record mensuel de chaleur sur terre comme à la surface des océans, selon l’observatoire européen Copernicus. Le mois dernier a été d’ailleurs le deuxième mois d’avril le plus chaud jamais enregistré en Europe.

Selon le dernier bilan de l’observatoire européen Copernicus, le mois d’avril 2024 a enregistré un record de températures à l’échelle globale, notamment en ce qui concerne la température de l’air. Selon les informations récoltées, qui proviennent de satellites, de navires, d’aéronefs et de stations météorologiques du monde entier, il ressort également que le mois d’avril 2024 est le deuxième plus chaud pour le continent européen.

Depuis juin 2023, tous les mois battaient leur propre record mensuel de chaleur. Avril 2024 n’a pas fait exception à la règle, avec une température moyenne de 15,03 °C, soit 1,58 °C plus élevé qu’un mois d’avril normal dans le climat de l’ère préindustrielle (1850-1900). Sur les 12 derniers mois, la température du globe a été en moyenne 1,61 °C plus élevée qu'à l'ère préindustrielle, dépassant la limite de 1,5 °C fixée par l'accord de Paris de 2015. « Bien qu’inhabituelle, une telle série de records mensuels avait déjà été observée en 2015-2016 », précise l'observatoire dans son rapport.

Climat : de nouveaux records de températures en avril

En ce qui concerne le continent européen, il s’agit du deuxième mois le plus chaud jamais enregistré, selon le rapport. En avril 2024, la moyenne des températures était de 1,49 °C au-dessus de la moyenne calculée entre 1991 et 2020. C’est notamment dans l’est de l’Europe qu’ont été enregistrées les températures les plus au-dessus de la moyenne, alors que l’Islande et une vaste région du nord de l’Europe ont connu des températures inférieures à la moyenne.

« Chaque degré supplémentaire de réchauffement du climat s'accompagne d'événements climatiques extrêmes, à la fois plus intenses et plus probables », souligne Julien Nicolas, climatologue au service du changement climatique de Copernicus (C3S). Les dernières semaines ont en effet été marquées par des vagues de chaleur extrêmes en Asie, en Inde et au Vietnam, tandis que le sud du Brésil subissait des inondations meurtrières.

La température de surface des océans a également atteint un record en avril, avec 21,04 °C en moyenne hors zones proches des pôles. Il s'agit du 13ᵉ record mensuel d'affilée. Cette hausse des températures menace la vie marine, entraîne plus d’humidité dans l’atmosphère et menace la capacité des océans à assurer leur rôle crucial d’absorption des émissions des gaz à effet de serre d’origine humaine.

Le monde est passé d'un système météorologique El Niño à un système La Niña

Selon Carlo Buontempo, directeur du service Copernicus sur le changement climatique, cette évolution météorologique devrait tirer la sonnette d'alarme. « Il ne s'agit pas d'une nouvelle normalité. Ce serait bien que ce soit la nouvelle normalité. Ce n'est qu'une étape vers un avenir qui continuera d'évoluer et pour lequel la température continuera d'augmenter », explique-t-il.

Pour lui, le temps pluvieux en Europe du Nord reflète « la variabilité plutôt que la tendance », et explique également que depuis décembre, le monde est passé d'un système météorologique El Niño à un système La Niña. Il s'agit d'anomalies de températures importantes des eaux de surface de l'océan Pacifique Sud. Lorsque la température devient particulièrement marquée et positive, on assiste à un épisode El Niño, dans le cas contraire, il s'agit du phénomène La Niña.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Climat : Avril a encore fait exploser le thermomètre en Europe»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis