Choc : Un autre lanceur d'alerte de Boeing retrouvé mort

Par Ali Ch. Publié le 03/05/2024 à 18:11
Devanture Boeing

Un ancien vérificateur de la qualité chez Spirit AeroSystems, un fournisseur de Boeing, est décédé mardi 30 avril
La victime avait alerté sur des défaillances de la chaîne de production au sein de l’avionneur américain
Il s’agit du deuxième lanceur d’alerte chez Boeing qui perd la vie en l’espace de quelques semaines

L’hécatombe se poursuit chez Boeing. Mardi dernier, Joshua Dean, un ancien vérificateur de la qualité chez Spirit AeroSystems, - un fournisseur de Boeing - est décédé des suites d’une maladie qui l’a emporté en l’espace de deux semaines.  

C’est la deuxième mort en l'espace de quelques semaines qui frappe l’avionneur américain, Boeing. Après John "Mitch" Barnett, dont le corps a été retrouvé sans vie il y a deux mois, en raison de ce qui s'apparente à un suicide, Joshua Dean est décédé mardi 30 avril, rapportent plusieurs médias anglo-saxons.

Boeing : un second lanceur d'alerte meurt

Âgé de 45 ans, l'homme a longtemps travaillé chez Spirit AeroSystems, un fournisseur de Boeing, et avait signalé des problèmes de sécurité. Il était l’un des premiers lanceurs d’alerte à affirmer que la direction Spirit avait essayé de dissimuler des défauts de fabrication du 737 MAX. L’homme était en bonne santé et « se distinguait par son mode de vie sain », rapporte le Seattle Times.

Ce lanceur d’alerte qui vivait à Wichita, au Kansas, a commencé, il y a deux semaines, à développer des problèmes respiratoires. Son état de santé l’a alors poussé à se rendre à l’hôpital et s’est rapidement détérioré : il a été intubé, a développé une pneumonie puis un SARM, une grave infection bactérienne, avant de mourir.

Licencié en 2023 après une plainte liée à la sécurité des Boeing 737 Max

« Ce qu'il a vécu a été brutal, déchirant », a témoigné sa tante au média américain. Dimanche, la famille de Joshua Dean a publié qu’il « abandonnait son combat » et « refusait de les laisser effectuer des procédures qui pourraient lui sauver la vie ». Sa mère affirme avoir dit au médecin « qu'il ne savait pas ce qu'il voulait, je suis sûre qu'il voulait vivre, il avait peur, il était effrayé et déprimé », rapporte le média américain.

« Nos pensées vont à la famille de Josh Dean. Cette perte soudaine est une nouvelle stupéfiante ici pour ses proches », a réagi dans un communiqué Spirit AeroSystems. En octobre 2022, Joshua Dean avait soulevé des préoccupations concernant des trous de cloison mal percés sur certains Boeing 737 Max à l'usine de Spirit à Wichita. Il avait été finalement licencié en avril 2023 et il avait déposé une plainte auprès du ministère du Travail, alléguant que son licenciement était en représailles pour avoir soulevé des préoccupations liées à la sécurité aérienne.

« Un ensemble de circonstances difficiles »

En mars dernier, John « Mitch » Barnett, également lanceur d’alerte, s’est suicidé alors qu’il était en train de déposer des allégations selon lesquelles Boeing avait exercé des représailles contre lui suite à ses plaintes concernant des défauts de qualité lorsqu'il a été retrouvé mort des suites d'une blessure par balle à Charleston, en Caroline du Sud, où Boeing a son usine de fabrication de 787. Le bureau du coroner du comté de Charleston a rapporté que la mort de Barnett semblait être « due à une blessure par balle auto-infligée ».

De son côté, Brian Knowles, l’avocat des deux hommes, n’a pas voulu se prononcer sur les circonstances rapprochées de leur mort. « Il s'agit d'un ensemble de circonstances difficiles. Nos pensées vont maintenant à la famille de John et à la famille de Josh », a-t-il indiqué au Seattle Times. « Les lanceurs d'alerte sont nécessaires. Ils mettent en lumière les actes répréhensibles et la corruption dans l'intérêt de la société. Il faut beaucoup de courage pour se lever », a-t-il encore ajouté.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Choc : Un autre lanceur d'alerte de Boeing retrouvé mort»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis