Radiations, réseau électrique grillé : Voici comment les aurores boréales risquent de nous impacter négativement

Par Nassim Terki Publié le 06/06/2024 à 13:15
Impact Négatif Des Aurores Boréales

Les aurores boréales, une beauté du cosmos qui dissimule un risque insoupçonné, suscitant l'inquiétude des experts de la météo spatiale.

De la splendeur des aurores boréales se cache un danger imminent. Les experts s'accordent sur l'urgence de se préparer à de possibles évènements sévères, alors que le Soleil entre dans une phase d'activité intense.

Les aurores boréales, lumineuses, mais dangereuses ?

Les récentes aurores boréales qui ont illuminé le ciel les 11 et 12 mai dernier, ont attiré l'attention des experts de la communauté spatiale sur les ramifications potentiellement nocives de ces phénomènes naturels.

Quentin Verspieren, du programme de sécurité spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA), met en garde contre les dangers sous-jacents à la beauté des aurores boréales. De son côté, Mike Bettwy du Centre américain de prévision de météo de l'espace souligne les impacts néfastes des tempêtes solaires, tels que les risques de surchauffe des réseaux électriques, des satellites endommagés et l'exposition des astronautes à des radiations dangereuses.

Ces dernières aurores boréales ont été déclenchées par le plus puissant orage géomagnétique depuis les « orages d'Halloween » en octobre 2003, qui avaient entraîné des pannes de courant en Suède et des dommages aux réseaux en Afrique du Sud.

Selon Mike Bettwy, « les dommages causés par les récentes aurores boréales semblent avoir été limités, bien que cela prendra quelques semaines ou mois avant que les opérateurs de satellites révèlent d'éventuels dégâts ». Des rapports ont néanmoins mentionné des incidents impliquant des tracteurs américains automatisés qui ont cessé de fonctionner en raison de perturbations dans leur système de guidage GPS.

Les orages géomagnétiques se produisent lorsque des flux de particules chargées électriquement sont expulsés depuis la surface du Soleil et interagissent avec la magnétosphère terrestre. Ces phénomènes sont considérablement amplifiés lors d'éjections de masse coronale, de puissantes éruptions solaires se produisant à proximité des taches solaires. La récente éruption solaire, responsable des événements récents, a été particulièrement violente.

Les aurores boréales, entre splendeur et péril

Selon Alexi Glover, coordinateur de la météo spatiale à l'ESA, « une nouvelle tache solaire est en train d'apparaître actuellement et pourrait engendrer une intense activité dans les prochains jours ». L'expert souligne que « l'activité solaire est loin d'être terminée, et il est difficile de prédire la sévérité des éruptions à venir et leur impact sur la formation d'aurores boréales ». Le Soleil se rapproche de son pic d'activité dans son cycle de onze ans, ce qui augmente les risques d'orages géomagnétiques jusqu'à la fin de l'année prochaine.

Les orages géomagnétiques peuvent endommager les circuits des satellites et surcharger les réseaux électriques, comme ce fut le cas lors de l'événement de Carrington en 1859, le plus puissant enregistré à ce jour, provoquant des étincelles dans les stations de télégraphie.

La plupart des pays ont renforcé leurs réseaux électriques pour éviter des coupures prolongées, suite à des événements comme celui en Suède en 2003 ou au Canada en 1989. Malgré les précautions prises pour renforcer les réseaux électriques, M. Bettwy recommande aux populations « de se munir d'une trousse de secours en cas de coupure de courant d'un à deux jours, avec des provisions d'eau au cas où les usines d'assainissement seraient touchées ».

Les astronautes, exposés à des doses élevées de radiations pendant un orage géomagnétique, peuvent se protéger dans une zone spéciale de la station spatiale internationale. « Les radiations associées à un orage géomagnétique peuvent même traverser le fuselage d'un avion de ligne proche du pôle Nord », alerte M. Bettwy. Les compagnies aériennes peuvent être amenées à modifier les itinéraires de leurs appareils en cas de tempête solaire extrême.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.