Aides sociales : ce couple touche 140 281 € en Espagne en vivant en France

Par Nassim Terki Publié le 01/04/2024 à 17:10
famille se baladant en Espagne

Un couple résidant en France depuis 2014 a touché plus de 140'000 euros d'aides sociales en Espagne sur une période de dix ans.
Des aides perçues dans les deux pays frontaliers par le couple.

Un scandale financier secoue l'Espagne suite à l'arrestation d'un couple suspecté d'avoir perçu frauduleusement plus de 140'000 euros d'aides sociales, alors qu'ils résidaient en France pendant une décennie.

Ce n'est qu'après une décennie et 140'000 euros en poche qu'un couple se retrouve face à sa fraude sociale. Une enquête vient d'être ouverte pour comprendre les subterfuges employés par le couple pour dissimuler cette supercherie qui a perduré inaperçue pendant de nombreuses années.

La Sécurité sociale espagnole touchée par une fraude de plus de 100'000 euros

Un scandale financier d'envergure vient de secouer l'Espagne, mettant en lumière une affaire d'escroquerie aux allocations d'une ampleur remarquable. Un couple a été récemment arrêté pour avoir touché frauduleusement la somme de 140'281 euros sur une période de dix ans, provenant du Trésor et de la Sécurité sociale espagnol. Leur unique crime ? Vivre en France depuis 2014 tout en continuant à percevoir ces aides, malgré leur absence de déclaration officielle de changement de situation.

L'histoire, rapportée par le média catalan Nació Digital, commence avec la découverte de cette fraude par le Service basque de l'emploi, qui a remarqué un homme titulaire d'une carte de séjour longue durée en Union européenne. Des indices ont rapidement révélé que l'individu résidait en France depuis plusieurs années, sans en informer les autorités espagnoles. Ainsi, il a continué à bénéficier illégalement des aides sociales, y compris des allocations chômage, tout en travaillant pour diverses entreprises françaises.

Comment un couple a profité du système pour vivre confortablement en France tout en pillant les caisses espagnoles ?

La situation devient encore plus troublante lorsqu'il est révélé que le couple avait acquis des biens immobiliers en France et était même propriétaire. Cerise sur le gâteau, le couple comptait cinq enfants et avait également perçu des allocations familiales de la part de l'État français. Une affaire marquante qui soulève des questions sur les lacunes du système de Sécurité sociale transfrontalier et met en lumière l'importance de la vigilance des autorités pour lutter contre de telles fraudes.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.