Actualité

Le zoo de Vincennes évacué après l’évasion d’une cinquantaine de babouins

Une cinquantaine de babouins se sont échappés de leur enclos au zoo de Vincennes.

Le zoo de Vincennes a été évacué vendredi 26 janvier après qu’une cinquantaine de babouins se soit échappée de leur enclos. La plupart a finalement été réintégrée dans leur loge.

Aucun contact avec le public

C’est un soigneur du parc zoologique qui, dans la matinée, a vu que des babouins se trouvaient en dehors de leur enclos. Il a tout de suite alerté les équipes animalières. Les employés ont été confinés selon les procédures de sécurité. Ensuite, policiers et sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour cette « évasion » hors du commun afin d’imposer un périmètre de sécurité.

Les soigneurs, les vétérinaires et des tireurs armés de fusils hypodermiques ont également été mobilisés. Ils se sont déployés autour du Grand Rocher, une des zones emblématiques du zoo de Vincennes. Ils ont alors pu capturer la majorité des babouins.

Trois babouins toujours en liberté

Les visiteurs ont dû être évacués, par mesure de précaution, personne n’a été blessé a assuré le parc zoologique de Paris. Celui-ci restera fermé au public jusqu’à ce que les babouins toujours en liberté soient capturés. Ils se trouvent dans des espaces non accessibles au public, a précisé la direction du zoo du bois de Vincennes.

En début de soirée, le zoo de Vincennes a annoncé que trois babouins restaient hors de leur enclos mais que « le personnel animalier se relaiera par binôme tout au long de la nuit » pour s’assurer que les animaux retournent vers leur groupe.

Le groupe des babouins de Guinée est arrivé à la fin des années 80 au zoo de Vincennes. Il a ensuite été confié au zoo d’Edimbourg durant les travaux de rénovation du parc de novembre 2008 à avril 2014.

Publié le samedi 27 janvier 2018 à 10:37, modifications samedi 27 janvier 2018 à 10:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !