Actualité

La ville d’Asnières offre une place au cimetière pour Diesel, le chien du RAID

Après l’assaut donné à Saint Denis dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, Diesel, le chien du Raid est décédé. Une semaine après, la mairie d’Asnières à offert la possibilité à l’unité d’enterrer le malinois de sept ans dans son cimetière pour chiens.

C’est une nouvelle qui a ému Internet : après l’assaut donné à Saint Denis pour déloger les terroristes du vendredi 13 novembre, le Raid a perdu son chien, Diesel, un berger malinois de sept ans. Sur Twitter par exemple, le hashtag #JeSuisChien est très vite apparu et une pétition signée par plus de 50.000 personnes a été lancée pour que le chien reçoive “la médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement à titre posthume”.

Selon Le Parisien, la municipalité de la ville d’Asnières a proposé au Raid d’offrir une place à Diesel dans son cimetière qui accueille les animaux. La ville explique que pour l’heure, les forces de l’ordre n’ont pas encore donné de réponse à cette proposition du fait qu’elles sont débordées, mais il semblerait que la police y soit sensible. La mairie attend de connaître l’avis du maître.

Son maître, qui travaillait avec la chienne depuis quatre ans, avait exprimé son émotion au micro de RMC. Il était d’ailleurs revenu sur l’assaut pour expliquer comment son animal est décédé :

Dès que nous sommes arrivés, il y a eu de nombreux échanges de coups de feu, d’envoi de grenades. Et puis le calme est revenu, un calme presque anormal, très long. Face à ce silence, les policiers avaient alors envoyé le chien en reconnaissance : Diesel a fait le tour d’une première pièce, qui était dégagée. Il est donc passé dans la deuxième. Je l’ai vu s’élancer, l’ai perdu de vue, et là des coups de feu ont retenti… Et voilà.

Cette histoire a également ému la Russie puisque que le ministre russe de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev a écrit à Bernard Cazeneuve pour lui exprimer sa volonté d’offrir un berger allemand à la France en signe de solidarité. Dobrynya, le nouveau chiot, devra passer des visites médicales et être mis en quarantaine avant de pouvoir servir pour la police française.

Publié le jeudi 26 novembre 2015 à 14:55, modifications jeudi 26 novembre 2015 à 14:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires