Actualité

Tuerie de Parkland : le tireur pourrait toucher une assurance vie de 400.000 dollars

L’avocat de Nikolas Cruz, l’auteur de la fusillade dans un lycée de Parkland (Floride), a déposé une requête auprès du tribunal afin de ne plus représenter son client. Ce dernier va toucher l’assurance-vie contractée par sa mère adoptive, décédée fin 2017.

Le 14 février 2018, au Marjory Stoneman Douglas High School de Parkland, en Floride 17 personnes sont tuées par balle et 15 autres sont hospitalisées. L’auteur des faits se nomme, Nikolas Cruz. Âgé de 19 ans au moment des faits, cet ancien élève de l’établissement était obsédé par la violence et les armes.

Son avocat ne souhaite plus le représenter

Depuis, le tueur qui a reconnu avoir ouvert le feu avec un fusil semi-automatique AR-15, reste derrière les barreaux. Mais celui qui bénéficiait d’une défense gratuite risque de devoir désormais payer un avocat par ses propres moyens. En effet, Howard Finkelstein, l’avocat commis d’office de Nikolas Cruz, a demandé à ne plus représenter son client. La raison ? Ce dernier va toucher une assurance-vie de plus de 430.000 dollars. Une jolie somme qui explique pourquoi Nikolas Cruz ne mérite plus de bénéficier d’une défense gratuite selon Howard Finkelstein. Pour rappel, aux Etats-Unis les accusés n’ayant pas les moyens de se payer les services d’un avocat bénéficient d’un commis d’office.

L’avocat du comté de Broward a donc adressé une requête en ce sens mercredi 24 avril au soir. Dans cette lettre il explique que Nikolas Cruz, 20 ans, “est bénéficiaire d’une assurance-vie et peut toucher la moitié d’un capital décès estimé à 864.929 dollars”, soit 360.000 euros !

Mais d’où vient cette assurance vie ? Selon nos confrères de Sun Sentinel, Nikolas Cruz et son frère Zachary sont les bénéficiaires d’une assurance contractée par leur mère, décédée en novembre 2017.

Toutefois, le tueur ne risque de ne pas voir la couleur de cet argent. En effet, de nombreuses familles des victimes le poursuivent en justice et risquent de lui demander de grosse sommes de dédommagement selon l’avocat.

En raison du traumatisme, ils sont en droit, en vertu de la loi, de recevoir des dommages et intérêts.

a-t-il précisé.

L’année dernière, Nicolas Cruz également expliqué vouloir faire don de son héritage aux familles des victimes.

Publié le vendredi 26 avril 2019 à 12:40, modifications vendredi 26 avril 2019 à 12:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct