Actualité

Trump: la “violence politique” n’a pas sa place aux Etats-Unis

Le président des Etats-Unis Donald Trump a lancé mercredi un appel à l’unité après l’interception de colis suspects adressés à Hillary Clinton et à Barack Obama, jugeant que la “violence politique” n’était pas tolérable aux Etats-Unis.

“Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous rassembler”, a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.

“Les actes et les menaces de violence politique de quelque nature que ce soit n’ont pas leur place aux Etats-Unis”, a ajouté le président américain qui a recours, en campagne, à une rhétorique extrêmement agressive vis-à-vis de ses adversaires politiques.

“Nous sommes très en colère”, a-t-il ajouté, promettant de “faire toute la lumière” sur cette affaire.

Le président américain, qui n’a pas cité nommément son prédécesseur Barack Obama ou sa rivale démocrate à la présidentielle de 2016 Hillary Clinton, a souligné que toutes les ressources nécessaires seraient déployées pour mener à bien l’enquête de la police fédérale.

La Première dame, Melania Trump, a de son côté dénoncé des “attaques lâches”. “Je condamne avec vigueur tous ceux qui choisissent la violence”, a-t-elle déclaré.

Publié le mercredi 24 octobre 2018 à 21:40, modifications mercredi 24 octobre 2018 à 21:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !