Actualité

Trois jours après sa disparition, Angélique, 13 ans, retrouvée morte

L’inquiétude a viré au drame près de Lille : disparue depuis mercredi, Angélique, une adolescente de 13 ans, a été retrouvée morte dans la nuit de samedi à dimanche et un homme suspecté du crime placé en garde à vue.

La jeune fille a été retrouvée aux alentours de 02H00 sur un chemin forestier à Quesnoy-sur-Deûle (Nord), à une dizaine de kilomètres au nord de Lille, selon une source policière, confirmant une information de La Voix du Nord. L’homme en garde à vue a été interpellé samedi soir.

Le parquet de Lille doit communiquer sur cette affaire en fin de matinée par le biais d’un communiqué de presse.

Angélique, blonde aux yeux bleus mesurant 1,53 m, avait disparu depuis mercredi 16H30 dans la commune voisine de Wambrechies, selon un avis de recherche de la police diffusé vendredi sur internet. Elle a laissé “un mot disant rejoindre des copines pour ensuite rentrer, mais n’est jamais rentrée” chez elle, relataient les policiers qui jugeaient cette disparition “inquiétante”.

Une enquête avait été ouverte pour “disparition inquiétante”.

Une battue avait été organisée à Wambrechies vendredi après-midi rassemblant une centaine de personnes, dont des proches de la jeune fille. Une autre était prévue dimanche après-midi à Marquette-lez-Lille, commune voisine de Wambrechies.

“Partie avec un homme”

Angélique a été aperçue pour la dernière fois à 16H30 dans le quartier de l’Agrippin, près de son domicile, avait précisé la mairie de Wambrechies dans un communiqué.

“Elle a besoin de moi, quand je ne suis pas là 24 heures, elle m’envoie des messages, elle dit que je lui manque (…) on est vraiment très proches, je sais qu’elle ne pourrait pas faire sans moi, c’est pour ça que je suis persuadée que ce n’est pas une fugue”, témoignait samedi la grande soeur de la jeune fille sur France 3.

La police a notamment mobilisé dès jeudi une brigade cynophile, et des pompiers plongeurs avaient été sollicités pour la recherche d'un corps à proximité du port de plaisance de Wambrechies, en bordure de la Deûle.

(credit photo AFP/Archives) La police a notamment mobilisé dès jeudi une brigade cynophile, et des pompiers plongeurs avaient été sollicités pour la recherche d’un corps à proximité du port de plaisance de Wambrechies, en bordure de la Deûle.

Depuis le signalement de sa disparition, “des moyens importants ont été diligentés par la sécurité publique et la police judiciaire”, selon une source policière.

La police a notamment mobilisé dès jeudi une brigade cynophile, et des pompiers plongeurs avaient été sollicités pour la recherche d’un corps à proximité du port de plaisance de Wambrechies, en bordure de la Deûle.

Samedi, le “seul élément” en possession de la police “était le témoignage d’un enfant de 10 ans qui aurait vu la jeune fille partir volontairement avec un homme mercredi soir”, selon cette même source.

Publié le dimanche 29 avril 2018 à 11:33, modifications dimanche 29 avril 2018 à 11:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !