Actualité

Tour de France: de Alaphilippe au zéro belge et italien, l’abécédaire de la 105e édition

Abécédaire du 105e Tour de France:

. A comme Alaphilippe. Deux victoires d’étape, un maillot à pois: Julian Alaphilippe a été le Français le plus en vue durant les trois semaines de course.

. B comme bobos. De Peter Sagan à Adam Yates, le Tour a été marqué par des chutes. La plus spectaculaire, celle de Philippe Gilbert dans la descente du Portet d’Aspet, lui a fracturé la rotule gauche. Il a terminé l’étape, mais été contraint à l’abandon le soir.

. C comme chaleur. En trois semaines de compétition, rarement le mercure sera tombé sous les 25 degrés. La chaleur a été étouffante, la température dépassant régulièrement la barre des 30 degrés.

. D comme Dylan. Le Néerlandais Dylan Groenewegen avait surpris en s’imposant sur les Champs-Elysées en 2017. Il a ajouté les 7e et 8e étapes à son palmarès.

Le Gallois Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018, sur le podium final aux Champs-Elysées à Paris, le 29 juillet

(credit photo AFP) Le Gallois Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018, sur le podium final aux Champs-Elysées à Paris, le 29 juillet

. E comme Egan. Egan Bernal a disputé son premier grand Tour au sein de la formation Sky, et a parfaitement joué son rôle d’équipier, permettant notamment à Froome de limiter les dégâts dans les Pyrénées et sauver sa place sur le podium.

. F comme Froome. Le Britannique était venu sur les routes du Tour de France en quête d’un doublé Giro/Tour inédit depuis 1998 et l’Italien Marco Pantani. Raté! Deux lots de consolation: son sixième podium sur la Grande Boucle (3e) et la victoire finale de son coéquipier Geraint Thomas.

. G comme “G”. Ou Geraint, ou Gallois. Geraint Thomas est le héros du Tour de France. Arrivé comme coéquipier de Chris Froome, il s’est imposé pendant la Grande Boucle comme le coleader de la Sky, pour devenir le premier Gallois à finir en jaune sur les Champs-Elysées.

Chris Froome conspué par le public du Tour de France à La Roche-sur-Yon, lors de la présentation des équipes

(credit photo AFP/Archives) Chris Froome conspué par le public du Tour de France à La Roche-sur-Yon, lors de la présentation des équipes

. H comme huées. Entre la présentation des équipes en Vendée et le passage dans les Alpes, l’équipe Sky et ses deux leaders Froome et Thomas, ont vécu un Tour de France sous les sifflets et les huées.

. I comme inédit. Neuf villes, dont Houilles pour le départ de la dernière journée dimanche, étaient des villes (départ ou arrivée) inédites.

. J comme jeune. Le Français Pierre Latour a terminé le Tour à la 13e place et le maillot blanc de meilleur jeune, succédant aux frères Adam (2016) et Simon (2017) Yates.

. K comme Kristoff. Vainqueur de deux étapes sur le Tour de France 2014, le Norvégien a du attendre quatre longues années pour regoûter aux joies du podium, avec un succès sur les Champs-Elysées.

L'Américain Lawson Craddock qui a chuté dans la première étape du Tour de France le 7 juillet 2018, souffre d'un trait de fracture sur l'omoplate gauche

(credit photo AFP) L’Américain Lawson Craddock qui a chuté dans la première étape du Tour de France le 7 juillet 2018, souffre d’un trait de fracture sur l’omoplate gauche

. L comme Lawson. Lawson Craddock a vécu un véritable calvaire sur le Tour. Victime d’un trait de fracture à l’omoplate gauche dès la première étape, il a réussi à terminer la Grande Boucle, à la 145e et dernière place.

. M comme massif. Les huit étapes en plaine du Tour 2018 se sont conclues par des sprints massifs, les équipes de sprinteurs ne laissant aucune chance aux attaquants toujours repris dans les derniers kilomètres.

. N comme neutralisation. La 16e étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon a été neutralisée pendant 17 minutes dans sa partie initiale. Plusieurs coureurs ont été soignés après avoir respiré des gaz lacrymogènes, après une manifestation d’exploitants agricoles et sympathisants du collectif “Pour que Vive La Piège”.

. O comme ombre. Durant la première semaine, le Tour de France a vécu dans l’ombre de la Coupe du monde, notamment la spectaculaire étape sur les pavés, programmée le même jour que la finale France-Croatie.

. P comme première. Ils sont cinq coureurs –Fernando Gaviria, John Degenkolb, Julian Alaphilippe, Omar Fraile et Magnus Cort Nielsen– à avoir remporté leur première victoire d’étape du Tour de France cette année. Mention spéciale à Gaviria et Alaphilippe, qui ont doublé la mise.

. Q comme Quick Step. La formation belge dirigée par Patrick Lefevere a gagné quatre étapes, deux pour Fernando Gaviria et deux pour Julian Alaphilippe. C’est l’équipe la plus victorieuse sur ce Tour, devant Bora (3) et Lotto NL (3).

Résumé du Tour de France 2018 : carte du parcours, podium final, top 10 du classement général, hommes clés

(credit photo AFP) Résumé du Tour de France 2018 : carte du parcours, podium final, top 10 du classement général, hommes clés

. R comme Roglic. Le Slovène Primoz Roglic, ancien sauteur à skis devenu cycliste, a impressionné notamment dans les étapes de montagne, allant même jusqu’à menacer la place sur le podium de Froome.

. S comme Sagan. De retour sur le Tour de France après son exclusion l’an passé, le triple champion du monde a gagné trois étapes pour porter son total à 11, et surtout a égalé le record d’Erik Zabel, avec un 6e maillot vert à Paris.

. T comme trois. La France, la Colombie, la Slovaquie et les Pays-Bas sont les nations qui ont remporté le plus de victoires d’étape, trois chacune.

. U comme Uran. Deuxième du Tour de France 2017, le Colombien Rigoberto Uran n’a pu s’exprimer en montagne, la faute à une chute sur les pavés qui l’a contraint à l’abandon avant l’Alpe d’Huez.

. V comme vidéo. Comme pour la Coupe du monde de foot, le Tour de France a pour la première fois utilisé la vidéo. Avec des sanctions comme l’exclusion de l’Italien Gianni Moscon (Sky), pour une altercation avec un coureur.

. W comme Warren. Le Breton Warren Barguil, héros Français en 2017 (deux victoires d’étapes et le maillot à pois) aura été moins à la fête cette année, mais toujours soutenu, notamment lors du passage en Bretagne au cours de la première semaine.

. Y comme Yates. Adam Yates a touché de près sa première victoire d’étape sur le Tour de France. Passé en tête du Portillon, il a toutefois chuté dans les 10 kilomètres de descente vers l’arrivée à Bagnères-de-Luchon.

Le Belge Greg Van Avermaet, qui a porté le maillot jaune pendant 8 jours, franchit la ligne d'arrivée de la 10e étape au Grand-Bornand, le 17 juillet 2018

(credit photo AFP/Archives) Le Belge Greg Van Avermaet, qui a porté le maillot jaune pendant 8 jours, franchit la ligne d’arrivée de la 10e étape au Grand-Bornand, le 17 juillet 2018

. Z comme zéro. Pour la deuxième année consécutive, la Belgique n’a remporté aucune étape sur le Tour. Gros lot de consolation: le maillot jaune a été porté par Greg Van Avermaet pendant huit jours, grâce à la victoire en contre-la-montre par équipes de sa formation américaine, BMC. L’Italie aussi est partie bredouille, sans maillot jaune.

Publié le lundi 30 juillet 2018 à 18:45, modifications lundi 30 juillet 2018 à 18:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !