Actualité

Toulouse : Une maman se met en grève de la faim pour la mémoire de sa fille

Une mère qui a perdu sa fille en 2008 se bat pour que justice soit faite pour son enfant. Elle a entamé une grève de la faim devant le tribunal de Grande Instance de Toulouse. Elle en est à deux semaines de diète.

C’est une histoire qui fait peine à lire. En effet, Carole Elicha-Giraud, fait une grève de la faim depuis deux semaines ! Pourquoi ? Parce qu’elle veut que justice soit faite pour sa fille décédée en 2008. En effet, Sarah Giraud est morte au domicile de son petit ami Mickaël C, à Toulouse. Un drame pour cette maman qui voulait que l’agresseur de son enfant soit enfermé en prison.

En juillet 2015, le jeune homme a été condamné en appel à 3 ans de prison dont 18 mois fermes, et mise à l’épreuve pendant trois ans avec obligation de soins, pour «non-assistance à personne en danger et violence sur concubine». Mais contre toute attente, il n’a pas été placé en détention ce qui crève le coeur de la maman.

Afin que justice soit faite Carole Elicha- Giraud s’est installée devant le tribunal de Grande Instance de Toulouse afin que la République entende son cri du coeur. Elle désire ainsi que

que la justice applique ce qu’elle acte sur le papier,

Selon La Dépêche.

Cette maman en deuil ne comprend pas pourquoi le jeune homme n’a jamais fait ses 18 mois de prison fermes et elle ne s’alimente plus pour qu’on la prenne au sérieux. Ainsi, elle s’est entourée de photos souvenirs de sa fille pour interpeller les passants auxquels elle distribue des tracts.

Carole indique aussi ne pas être au courant du dossier et dénonce un immobilisme. Cependant, le 4 mars 2016, le juge d’application des peines a convoqué le jeune homme et le juge a mis sa décision en délibéré. Carole n’a aucune réponse de la justice en ce qui concerne le manquement de ce dossier.

En ce qui concerne sa grève de la faim, elle en est à deux semaines donc. Espérons que son geste fasse un peu bouger les choses.

C’est très dur mais je ne leur montre rien. Un médecin bénévole me suit et vient prendre ma tension tous les jours. Si je tombe, je demande juste que mes proches me représentent devant le TGI.

 

Publié le dimanche 24 avril 2016 à 14:38, modifications dimanche 24 avril 2016 à 11:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !