Actualité

Terrorisme : La Belgique donne son accord pour remettre Mehdi Nemmouche à la France

Mehdi Nemmouche est soupçonné d’avoir été le geôlier de journalistes français retenus en otage en Syrie. Nemmouche a perpétré l’attentat au Musée Juif de Bruxelles en Mai 2014 qui a fait quatre victimes. Ce Français d’origine Algérienne se serait radicalisé en prison avant de rejoindre les rangs de Daesh.

Mehdi Nemmouche pourrait bientôt être poursuivi par la Justice en France.

La chambre du conseil de Bruxelles a rendu exécutoire le mandat européen lancé par la France à son encontre.

Mehdi Nemmouche est visé en France par une enquête pour enlèvement et séquestration sur quatre journalistes retenus en otage lors de son séjour en Syrie.

La date du transfert de Mehdi Nemmouche en France par les autorités Belges n’a pas encore été officiellement communiquée. Selon l’agence de presse Belga, il pourrait rester en Belgique jusqu’ à son procès dans le cadre de l’attentat qu’il a perpétré au Musée Juif de Bruxelles en mai 2014.

Mehdi Nemmouche pourrait donc être jugé en France dans le courant de l’année 2017.

Ce Français d’origine Algérienne, âgé de 31 ans, est soupçonné d’avoir été un des geôliers en Syrie des journalistes Didier François, Nicolas Henin, Edouard Elias et Pierre Torrès. Certains journalistes auraient pu l’identifier et le reconnaître grâce à sa voix.

L’Etat français avait exigé la remise de Nemmouche le 25 août dernier aux autorités Belges dans le cadre de cette affaire.

terrorisme-la-belgique-donne-son-accord-pour-remettre-mehdi-nemmouche-a-la-france

 

Publié le vendredi 4 novembre 2016 à 9:42, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !